Sénégal: Arachides - Le CNC préoccupé par les difficultés de collecte des unités industrielles

Dakar — Le Conseil national du crédit (CNC) a fait part jeudi de ses préoccupations relativement aux difficultés des unités industrielles de transformation des arachides à collecter des quantités suffisantes de graines, après l'ouverture de la campagne de commercialisation du produit.

Le CNC a tenu sa 30e réunion à l'issue de laquelle il a exprimé ses préoccupations relativement aux informations faisant état de contraintes auxquelles sont confrontées les unités industrielles de transformation des arachides pour collecter des quantités suffisantes de graines.

Dans le communiqué sanctionnant cette rencontre organisée en visioconférence, le CNC a réitéré ses recommandations, au titre des politiques publiques, afin que la réflexion soit approfondie au sujet d'une fiabilité accrue des estimations de production agricole, du modèle économique de la filière arachidière et de la mise à la disposition de La Banque Agricole (LBA) de moyens adéquats pour le financement de la diversification de la production agricole.

Des unités de transformation industrielle de l'arachide ont dernièrement évoqué des difficultés d'acquisition de graines d'arachide en raison particulièrement de la réticence de certains producteurs qui préfèrent vendre aux exportateurs, principalement des opérateurs chinois.

Ces opérateurs proposant un prix d'achat au kilogramme plus élevé que les 250 francs fixés par les autorités.

Cette situation a récemment déterminé le ministère de l'Agriculture et de l'Equipement rural à plafonner à 300 000 tonnes les achats à l'exportation afin de permettre aux unités industrielles locales de disposer de suffisamment de graines.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.