Maroc: Artcurial - Ventes aux enchères d'œuvres d'art le 30 décembre à Marrakech

Casablanca — Trois grandes ventes dédiées à Majorelle et ses contemporains, à l'art moderne, contemporain marocain et international, ainsi qu'à l'art contemporain africain seront organisées le 30 décembre à Marrakech, à l'initiative d'Artcurial.

Lors de cet événement baptisé "Un hiver marocain", qui se déroulera à La Mamounia à Marrakech en duplex avec Paris, de nombreux chefs-d'œuvre seront présentés à l'image d'une Ecole coranique d'Etienne Dinet, d'une iconique sculpture "Flammes" de Mohamed Melehi ou encore de belles découvertes de la scène émergente contemporaine africaine, selon un communiqué des organisateurs.

Artcurial Maroc présentera ainsi plusieurs tableaux majeurs au cœur de sa vacation dédiée à Majorelle et ses contemporains, notamment la très belle huile sur toile L'école coranique d'Etienne Dinet, sujet très rare que l'artiste n'a traité que deux fois au cours de sa carrière. Elle est estimée entre 480.000 et 600.000 €, précise la même source, ajoutant que ce tableau sera accompagné par les toiles Sous le burnous et Au bord de l'oued (estimation : 2 200 000 - 3 300 000 MAD / 200 000 - 300 000 € chacune).

En décembre 2019, la maison Artcurial décrochait l'enchère la plus importante jamais enregistrée au Maroc avec un tableau d'Etienne Dinet, Le fils d'un Saint M'rabeth, adjugé 13.119 000 MAD / 1,2 M€ frais inclus.

Sept œuvres de l'incontournable Jacques Majorelle seront présentées et tout particulièrement une très belle Entrée des souk, photographie de la vie quotidienne où les couleurs explosent sous le soleil de Marrakech (estimation : 550.000 - 770.000 MAD / 50.000 - 70.000 €).

A ses côtés, onze œuvres d'Alexandre Roubtzoff, peintre franco-russe, Chantre de la Tunisie, provenant d'une collection privée, passeront aux enchères pour la première fois, dont le seul autoportrait de l'artiste connu à ce jour, estimée entre 220.000 et 330.000 MAD / 20.000 et 30.000 €. Une magnifique huile sur toile toujours de la main de l'artiste, représentant «Hany au thé», complètera ce chapitre (estimation : 1.320.000 - 1.980.000 MAD / 120.000 - 180.000 €).

"Depuis 2016, Artcurial organise ses ventes de fin d'année à Marrakech, a indiqué Olivier Berman, directeur d'Artcurial Maroc, précisant que "cette vacation sera divisée en 3 chapitres, à savoir Majorelle et ses contemporains, art moderne et contemporain marocain et international dans lequel nous rendrons hommage au grand artiste marocain feu Mohamed Melehi et, pour conclure, art contemporain africain.

Il s'est, de même, réjoui de retrouver dans ce lieu merveilleux qu'est La Mamounia des collectionneurs marocains et internationaux.

"En tant que mécène de l'art sous toutes ses formes, La Mamounia est ravie d'accueillir pour la deuxième année consécutive les ventes aux enchères de la maison Artcurial. Dans le magnifique écrin du Grand Salon de La Mamounia, chaque œuvre trouvera sa place le temps d'une semaine et, dans ce contexte si particulier, nous en sommes doublement honorés. Bienvenue à Artcurial à La Mamounia", a souligné, à cette occasion, le directeur général de La Mamounia, Pierre Jochem.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.