Angola: Le crédit la BM en Angola est de 1,850 millions USD

Luanda — La Banque mondiale (BM) dispose d'un portefeuille de crédit, en Angola, jusqu'à cette année, de l'ordre de 1,850 millions de dollars, a déclaré le directeur exécutif, Armando Manuel.

L'ancien ministre des Finances de l'Angola, dans la gestion de la BM en Angola, au Nigeria et en Afrique du Sud, souligne que sur ce montant, 87,1% ont été appliqués par la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), 8,5% par l'Association internationale de Développement (IDA) et 4,4% par la Société financière internationale (CFI).

Sur ce total, 905,3 millions de dollars doivent encore être décaissés, selon le haut responsable du GBM dans une interview accordée au magazine Forbes Angola.

Les niveaux d'exposition (décaissés et en attente) totalisent 1 247,4 millions de dollars, dont 461,9 millions de dollars avec la BIRD, 546,1 millions de dollars avec l'IDA, 21,3 millions de dollars et 218,1 millions de dollars avec l'Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI).

Le portefeuille, selon le responsable, est concentré sur des projets dans les domaines de l'administration publique, de la protection sociale, de la santé et de l'eau.

Il a fait savoir que 97 projets avaient déjà été conclus, représentant un volume d'engagements de l'ordre de deux milliards de dollars.

Dans une perspective à court terme, l'Angola devrait bénéficier, pour le Budget général de l'État 2021, d'un appui budgétaire dans le cadre des réformes en cours, suivi par d'autres actions dans le domaine de l'autonomisation des jeunes femmes, selon Armando Manuel.

La garantie de la BIRD de l'ordre de 500 millions de dollars est récemment entrée en vigueur avec la capacité de mobiliser des ressources deux fois plus que sa valeur, dans le but de financer le projet d'augmentation de la distribution d'eau à Luanda, depuis Bita.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.