Madagascar: Pôle Anti-Corruption - Le procès de Claudine Razaimamonjy ajourné

L'opérateur économique Claudine Razaimamonjy a de nouveau été présenté devant les Juges du Pôle Anti-Corruption (PAC) hier. Prévu se dérouler hier, le procès concernant un dossier de détournement de deniers publics, de corruption, de favoritisme, abus de pouvoir et usurpation de fonction impliquant cette ancienne Conseillère spéciale de l'ancien président Hery Rajaonarimampianina a de nouveau été ajourné.

Le dossier en question concerne le paiement de fausse facture relative à la réhabilitation d'un bâtiment public sis à Antanetibe Ivato au nom du Ministère de la Poste et des Télécommunications. D'après les informations, le montant de la somme détournée s'élèverait à 500 millions d'Ariary. Parmi ses coaccusés dans cette affaire figurent un ancien ministre des Finances et du Budget du temps du Premier ministre Kolo Roger et un ancien Directeur Général du Trésor (DGT) qui a prévu briguer la Magistrature suprême lors de la dernière élection présidentielle. A l'issue du procès d'hier, ce dernier a bénéficié d'une liberté provisoire.

Claudine Razaimamonjy quant à elle est retournée à la prison d'Antanimora en attendant le jour du procès. A noter aussi que trois autres personnes, à savoir un ancien Comptable et un Ordonnateur secondaire au sein du Ministère des Finances et du Budget, ainsi qu'une femme opérateur économique proche de Claudine Razaimamonjy, sont également impliquées dans la même affaire et ont été placées sous surveillance judiciaire.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.