Ile Maurice: Enquête judiciaire - Le mystère de La Louise

20 Décembre 2020

C'est le triangle des Bermudes de l'affaire Kistnen. Toutes les caméras de Safe City ont perdu la trace de Soopramanien Kistnen à La Louise où le défunt, le jour de son décès, est descendu d'un autobus de la CNT «69 Beaux-Songes» pour aller rencontrer ceux qui auraient pu l'assassiner. L'express est allé faire un constat sur le terrain pour voir si, tout espoir de retrouver les dernières images de Soopramanien Kistnen en vie, était perdu.

Deux policiers donnent des versions contradictoires sur ces caméras de Safe City au croisement des routes St Jean, Palma, Nehru, et Candos-Vacoas. L'un affirme qu'elles ne fonctionnaient pas le jour de la mort de Kistnen. L'autre prétend que si. Quoi qu'il en soit, il y a là deux autres caméras fixées sur un pylône en bois et qui ne sont pas liées au réseau Safe City. Et si celles-ci étaient bien en état de marche ?

Kistnen est peut-être descendu du bus à l'arrêt de l'ex-cinéma BDC (aujourd'hui Intermart) pour marcher en direction de La Louise. Si tel est le cas, il a sans doute été dans le champ de vision de cette caméra du poste de police de Quatre-Bornes. Reste à savoir si elle fonctionne.

Voici, en face de Columbia Music Shop, deux autres caméras, qui ne sont pas reliées au réseau Safe City. Si Kistnen a marché sur ce trottoir le 16 octobre dernier, on devrait le retrouver sur les images de ce vieux système dont l'OPS Room se trouve aux Casernes Centrales, selon les avocats.

Ces deux caméras installées juste au-dessus de l'arrêt de La Louise, à l'angle de La Louise Lane et la route royale, en face de la station-service Engen, font également l'objet de dépositions contradictoires des deux policiers. Si elles fonctionnaient, et si Kistnen a bien marché en direction de La Louise, il aurait, sans l'ombre d'un doute, été filmé.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.