Angola: Vers l'uniformisation de l'orthographe Luvale

Luena — La direction de la Commission du Festival traditionnel Luval (COFETRAL) élue samedi à Luena, province de Moxico, prévoit l'uniformisation de l'orthographe de la langue nationale Luvale au cours du quadriennat 2020/2024.

La COFETRAL est une organisation du groupe ethnolinguistique Luvale, créée en 2000, pour récupérer la vaste identité culturelle du peuple Luvale, qui vit principalement en Angola, en République Démocratique du Congo (RDC) et en Zambie.

Dans la province de Moxico, les Luvales vivent dans la municipalité d'Alto Zambeze, où vit également la souveraine de ce peuple, la reine Nhacatolo Tchissengo.

Après son élection au poste, lors de la 3ème assemblée générale de bilan, le nouveau président de COFETRAL, Francisco Chiwende Kwixi, a déclaré que la normalisation de l'orthographe allait favoriser l'authenticité de la langue.

La question, a-t-il ajouté, est en cours d'analyse avec des experts de l'Institut de langues nationales des ministères de la Culture d'Angola, de la République Démocratique du Congo et de la Zambie, pays où vivent les Luvales.

Il a également souligné la promotion de la langue de son peuple, les échanges avec d'autres pays africains, rassemblant des membres du COFETRAL pour la tenue des fêtes traditionnelles de Luvale, organisées chaque année en juillet dans la municipalité d'Alto Zambeze (Moxico).

La nouvelle commission, composée de 60 membres, aura comme vice-président, Alberto Caiombo et Cacoma Simão, secrétaire adjoint.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.