Burkina Faso: Cercueil vide à Dagnoën - Les "propriétaires" retrouvés par la police

19 Décembre 2020

«Depuis quelques temps, des informations faisant état d'un cercueil <> abandonné dans le cimetière de Dagnoën, Arrondissement 05 de la ville de Ouagadougou, circulent sur les réseaux sociaux, engendrant plusieurs interrogations chez bon nombre des citoyens.

Relativement à ces dites informations, les services de Police, par le biais de minutieuses investigations menées, ont réussi à retrouver les présumés auteurs de cet acte. Il ressort de leurs auditions, qu'ayant perdu un proche depuis la République de Côte d'Ivoire, le corps du défunt a été transféré à Ouagadougou par vol pour y être inhumé. Information que la Police a pu vérifier auprès des services de l'Aéroport International de Ouagadougou.

C'est après la cérémonie de mise en bière suivant les règles religieuses au cimetière de Toudoubwéogo, que de retour en famille à Wemtenga, ils ont opté d'abandonner le cercueil dans le cimetière de Dagnoën.

La Police Nationale tient à rassurer l'ensemble des populations de la ville de Ouagadougou en général, et celles de l'Arrondissement 05 en particulier, que le cercueil a été remis aux propriétaires pour nécessaire à faire.

Par ailleurs, elle salue la vigilance de tous suite à cet incident et la collaboration de la population, qui ont permis de mener avec succès les différentes investigations. Par conséquent, elle l'invite à toujours dénoncer tout cas suspect aux numéros verts suivants : 17, 16, 1010.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !»

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.