Sénégal: La Covid-19 et l'explosion d'un puits de gaz naturel à la Une

Un voile de fumée âcre s'élève au-dessus de l'usine dans une ville africaine

Dakar — La flambée des cas de coronavirus et de décès liés à cette maladie et l'explosion d'un puits de gaz naturel à Ngadiadia, dans la commune de Notto Gouye Diama, sont les sujets en exergue dans les quotidiens reçus lundi à l'APS.

Le journal Les Echos sonne l'alerte : "Une véritable catastrophe s'annonce" dans le pays qui a déjà enregistré 1093 cas de coronavirus et 24 décès en seulement 10 jours.

Le ministère de la Santé et de l'Action sociale a déclaré, dimanche, 88 cas supplémentaires de Covid-19 et 4 décès. Le nombre de personnes ayant contracté le virus s'élèvent à ce jour à 17.758 depuis le début de l'épidémie au Sénégal, selon les autorités sanitaires.

Selon Source A, les laboratoires d'analyse sont "en alerte" alors que le pays a connu "8 décès en 48h, au total 365 morts ; 26 cas graves et 199 tests positifs au moment où apparait une nouvelle souche du virus".

"L'Etat est sur le qui-vive", estime L'Observateur qui rapporte 8 cas de décès durant le weekend. Selon le journal, le ministre de la Santé a convoqué une réunion d'urgence ce lundi.

Le quotidien L'As parle d'un "week-end macabre" avec 8 décès et prés de 200 nouveaux cas de Covid-19. Dans cette période de pandémie, le journal relève aussi "le dilemme cornélien" du chef de l'Etat à l'occasion des évènements comme le Magal, le Gamou et Noël.

Selon le journal, "les dernières mesures prises par le ministre de l'Intérieur (... .) dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19 font toujours débat surtout chez beaucoup de fidèles chrétiens qui n'arrivent pas à digérer l'interdiction des rassemblements en cette veille de Noël alors que l'Etat avait fermé les yeux lors du Magal de Touaba".

Dans le journal Vox Populi, le directeur du centre des opérations d'urgence, Docteur Bousso, affirme : "Il faudra nous préparer à une troisième, une quatrième vague" tant qu'il n'y aura pas de vaccin contre la Covid-19.

Le même journal revient sur l'explosion d'un puits d'hydrocarbure à Ngadiadia. "Le gaz brûle, Ngadiadia transformé en torchère", affiche en Une Vox Populi qui écrit : "Situé dans la commune de Notto Gouye Diama, le puits de gaz a pris feu samedi et est toujours en flammes. Les unités d'intervention peinent à contrôler le feu faute d'équipements adéquats".

"Peur bleue à Ngadiadia", titre Enquête qui rapporte que "l'explosion d'un puits de gaz, en phase test, ce samedi, a fait un blessé grave à Ngadiadia dans la commune de Notto Gouye Diama (... ). Le maire de cette localité crie au scandale ; la tutelle annonce qu'ils essaient d'éteindre le feu et de boucher le trou par où passe le gaz".

Sur le même sujet, Le Quotidien titre : "Puits de peur". "Week-end cauchemardesque à Ngadiadia (... ) après l'explosion d'un puits de la société de gaz naturel Fortesa, blessant un agent américain de l'entreprise. Le feu qui ne peut être éteint que par des spécialistes avec des techniques bien déterminées, n'est pas facile à maitriser", écrit le journal.

"Les populations ont dénoncé (... .) l'insécurité dans laquelle elles se trouvent (... ) et se sont offusquées du mutisme des autorités face à cette situation explosive", relève encore la publication.

Dans son édition du jour, Le Soleil livre en exclusivité le rapport du président du Comité de pilotage du dialogue national, Famara Ibrahima Sagna, transmis au chef de l'Etat, à la date du 31 juillet 2020.

Famara Ibrahima Sagna a transmis son rapport "avant la cessation d'activités de son équipe de collaborateurs à la même date", précise le journal.

Plus de: APS

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X