Cameroun: Cyber sécurité - Le Minpostel sensibilise à Douala

21 Décembre 2020

Minette Libom Li Likeng a procédé au lancement d'une campagne d'affichage dans le but d'intégrer les jeunes scolarisés dans la lutte contre la cybercriminalité.

"Ne soyez pas des followers passifs et naïfs qui sont manipulés par les pourfendeurs de la République" disait le chef de l'Etat Paul Biya dans l'une de ses adresses à la jeunesse.

Cette phrase à elle seule peut justifier les actions actuelles de la ministre des postes et télécommunications dans la promotion de la cyber securité.

Depuis le mois d'août de cette année, les équipes du Minpostel ont lancé cette campagne en touchant toutes les couches de la société ( administrations, entreprises, société civile et les experts) afin de promouvoir la cyber sécurité.

L'étape de Douala était celle du lancement de la campagne d'affichage dans les universités, les lycées et collèges.

Devant les jeunes scolarisés, Mme la ministre a prêché un usage responsable des réseaux sociaux. Il faut dire que tout ceci part du constat selon lequel les jeunes sont de plus en plus présents sur les réseaux sociaux. Si ces plateformes leur permettent de se distraire et de s'amuser, celles-ci constituent un danger permanent pour ceux qui ne les utilisent pas de façon intelligente pouvant faire d'eux des victimes de certains esprits malveillants ou alors de véritables délinquants digitaux.

Le souhait du gouvernement à travers cette campagne est donc le désir d'avoir une jeunesse Android consciente et capable d'une utilisation digne de l'internet. Et si cette campagne est dans un premier temps sensibilisatrice,la phase de répression ne saurait tarder pour ceux des délinquants digitaux qui ne comptent pas se discipliner.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.