Soudan: Le sommet 38 extraordinaire de l'IGAD conclut et publie la déclaration conjointe

Djibouti — Le Sommet extraordinaire N° (38) de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) a conclu dimanche ses travaux, qui se sont tenus à Djibouti et ont duré une journée, et a publié son communiqué final.

La conférence s'est félicitée des progrès accomplis jusqu'à présent dans la transition démocratique au Soudan et a félicité le peuple, le gouvernement et les parties au processus de paix pour avoir signé l'Accord de paix de Juba le 3 octobre. Il a été radié de la liste des États-Unis qui soutiennent le terrorisme.

La réunion a également félicité le Gouvernement de transition d'unité nationale et ses parties pour les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'accord de paix revitalisé sur le règlement du conflit en République du Soudan du Sud.

La conférence a réaffirmé la priorité de l'ordre constitutionnel, de la stabilité et de l'unité en République fédérale démocratique d'Éthiopie.

Le sommet a remercié l'Union européenne pour son soutien rapide, généreux et opportun à la stratégie de l'IGAD en réponse au COVID-19, avec un accent particulier sur les groupes vulnérables de la population.

La SUNA cite le texte de la déclaration conjointe du sommet: -

La 38e Conférence extraordinaire des chefs d'État et de gouvernement de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) s'est tenue le 20 décembre 2020 AD à Djibouti, la capitale, République de Djibouti, sous la présidence du Dr Abdullah Hamdok, Premier ministre de la République du Soudan.

La conférence a été suivie par Son Excellence Dr. Ismail Omar Guelleh, président de la République de Djibouti, l'État du Dr. Abiy Ahmed, Premier Ministre de la République fédérale démocratique d'Éthiopie, Son Excellence M. Uhuru Kenyatta, président de la République du Kenya; Son Excellence Dr. Muhammad Abdullah Muhammad, président de la République fédérale de Somalie, Dr. Rebecca Nyanding de Mabior Garang, vice-présidente de la République du Soudan du Sud; Et l'ambassadrice Rebecca Amog Otengo, ambassadrice de la République d'Ouganda en République fédérale démocratique d'Éthiopie.

Le sommet a également été suivi par Son Excellence Dr. Moussa Faki Mohamed, Président de la Commission de l'Union africaine, des représentants du Conseil des ministres de l'IGAD, du Comité des ambassadeurs et Dr. Workenah Gibehu Nijyo, Secrétaire exécutive de l'IGAD; Et l'ambassadeur Dr. Ismail Weiss, Envoyé spécial de l'IGAD pour le Soudan du Sud; Et l'Ambassadeur Mohamed Ali Gyo, Envoyé spécial de l'Autorité intergouvernementale pour le développement pour la mer Rouge, le golfe d'Aden et la Somalie.

Issu des délibérations qui ont suivi la déclaration de l'État d. Abdullah Hamdok, Premier Ministre de la République du Soudan et Président de la Conférence, Djibouti, Éthiopie, Kenya, Somalie, Soudan du Sud et Ouganda, en plus des rapports soumis par le Secrétariat de l'IGAD suivant:

La réunion au sommet:

sur le Soudan

1. La réunion a félicité le peuple et le gouvernement du Soudan à l'occasion du deuxième anniversaire de la révolution populaire et a exprimé sa gratitude pour les progrès accomplis jusqu'à présent dans la transformation démocratique au Soudan.

2. Il a félicité le peuple, le gouvernement et les parties au processus de paix d'avoir signé l'Accord de paix de Juba le 3 octobre 2020, et a exhorté les parties à appliquer sincèrement et pleinement les dispositions de l'accord. À cet égard, il a salué le rôle exemplaire du Gouvernement du Sud-Soudan dans l'accueil et la médiation des pourparlers de paix.

3. La réunion a appelé le Gouvernement soudanais et les autres parties à créer sans plus tarder le Conseil législatif de transition.

4. La réunion a félicité le gouvernement et le peuple soudanais pour leur retrait de la liste des États américains qui parrainent le terrorisme, ce qui permettrait au Soudan d'obtenir des crédits de développement auprès d'institutions financières internationales, ouvrant ainsi la voie à la reprise économique et au développement. La réunion a également appelé à exonérer les dettes du Soudan et à accélérer ce processus.

Sud-Soudan

5. La Réunion a félicité le Gouvernement de transition d'unité nationale et ses parties pour les progrès louables accomplis dans la mise en œuvre de l'Accord de paix revitalisé sur le règlement des conflits dans la République du Sud-Soudan;

6. La réunion a reconnu et salué les progrès accomplis dans la formation des structures gouvernementales aux niveaux des États et des collectivités locales, en particulier la nomination de neuf des dix gouverneurs d'État, ainsi que l'accord sur la répartition des postes aux niveaux national et local, et a appelé à l'accélération de l'achèvement de la nomination restante.

7. Se félicitent de la reprise des pourparlers de paix entre le Gouvernement de transition revitalisé d'unité nationale et l'Alliance des mouvements d'opposition au Sud-Soudan, et félicitent le Gouvernement d'unité nationale et l'Alliance des mouvements d'opposition du Sud-Soudan pour leur attachement à l'Accord de cessation des hostilités conclu le 21 décembre 2017;

8. Ils ont reconnu les progrès importants accomplis grâce à l'initiative de Rome visant à impliquer les groupes non signataires dans le processus de paix au Sud-Soudan et la nécessité de rapprocher les pourparlers et les parties aux négociations du peuple du Sud-Soudan.

9. Pensons qu'il n'y a actuellement aucune restriction de voyage d'aucune sorte imposée par l'Autorité intergouvernementale pour le développement au Premier Vice-Président de la République du Soudan du Sud, M. Rick Machar Tine.

Éthiopie

10. La réunion a entendu un exposé du Premier Ministre de la République fédérale démocratique d'Éthiopie, M. Abiy Ahmed Ali, sur le processus dans la région du Tigré, et a réaffirmé la priorité de l'ordre constitutionnel, de la stabilité et de l'unité en République fédérale démocratique d'Éthiopie.

11. Les participants ont salué l'accord du 29 novembre 2020, qui permet un accès fluide, durable et sûr à l'aide humanitaire.

À propos de la Somalie

12. La réunion a été informée des préparatifs que la Somalie est en train de faire pour tenir des élections fédérales en février 2021 et, à cette fin, ils ont salué l'accord du 17 septembre 2020 dirigé par les Somaliens et détenu par les Somaliens et les protocoles signés entre le gouvernement fédéral et les dirigeants des États membres fédéraux;

13. Ils ont en outre souligné l'importance de la mise en œuvre de l'accord et ont appelé le gouvernement fédéral, les membres de l'État fédéral et les autres parties prenantes à résoudre tout différend lié à l'administration électorale en instaurant la confiance et en établissant un consensus d'une manière qui respecte l'esprit du processus Dossamareb et l'accord du 17 septembre 2020 sur le modèle électoral révisé ainsi que ses protocoles. Mise en œuvre, afin que les élections puissent avoir lieu au moment opportun et que le peuple somalien embrasse;

14. La réunion se félicite des efforts importants et des réalisations enregistrés par les forces de sécurité somaliennes, avec l'appui de la Mission de l'Union africaine en Somalie, pour contenir et combattre Al-Shabaab;

15. Les membres du sommet ont salué la reprise des pourparlers entre la République fédérale de Somalie et le Somaliland et se sont félicités du rôle joué par les dirigeants régionaux et la région dans l'accueil et la facilitation des pourparlers.

À propos de la pandémie de coronavirus

16. La réunion au sommet a remercié l'Union européenne pour son soutien rapide, généreux et opportun à la stratégie de l'IGAD en réponse au COVID-19, avec un accent particulier sur les populations vulnérables dans les zones transfrontalières, les points commerciaux, les centres d'immigration, les camps de réfugiés et les communautés d'accueil.

17. La réunion a également remercié le Secrétariat de l'IGAD pour l'excellent travail de mobilisation des ressources et de coordination avec les ministères exécutifs des États Membres. La réunion a chargé le Secrétariat général de continuer à mobiliser les ressources nécessaires et de redoubler d'efforts pour lutter efficacement contre l'épidémie.

18. Ils ont indiqué que le vaccin Covid 19 était d'intérêt public et ont souligné la nécessité pour la communauté internationale de s'unir pour assurer une distribution juste, équitable et opportune du vaccin Covid-19 sûr et abordable et pour faire en sorte que les pays africains ne soient pas en retard dans l'obtention du vaccin.

19. Le sommet visait à soutenir les efforts des États membres pour s'inscrire à l'initiative du vaccin Corona et à mettre en place des cadres de coordination pour garantir l'égalité d'accès au vaccin Corona, en particulier pour les groupes vulnérables de la population.

20. Concernant la réponse aux défis humanitaires et la reconnaissance de la nécessité de répondre aux défis humanitaires en temps opportun et de faire face aux catastrophes récurrentes affectant la population de la région, la réunion au sommet a appuyé la décision du Comité ministériel de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) du 22 avril 2013 de créer le Fonds d'intervention en cas de catastrophe de l'(IGAD) et pour poursuivre les travaux visant à créer le Centre des opérations en cas de catastrophe en (IGAD).

Le sommet a décidé de continuer à prêter attention à la mise en œuvre de ces questions.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X