Maroc: Journée d'information au profit de l'écosystème INDH à Boulemane

Boulemane — Une journée d'information au profit de l'écosystème de l'initiative nationale pour le développement humain (INDH) de la province de Boulemane a été organisée, lundi, sous la présidence du Wali, coordinateur national de l'INDH, Mohammed Dardouri.

Cette rencontre a été l'occasion de jeter la lumière sur l'appui apporté par l'INDH au secteur de l'éducation dans la province, en tant qu'acteur fédérateur et mobilisateur des actions menées par les différentes parties prenantes, et en convergence avec le département de l'éducation nationale, à travers plusieurs axes d'intervention visant à renforcer les acquis des élèves et la qualité de l'éducation, ciblés par le programme "Impulsion au capital humain des générations montantes" de l'INDH.

Cette réunion, qui s'inscrit dans le cadre des séances d'échange et de partage avec le territoire, initiées par la coordination nationale de l'INDH, s'est déroulée en présence du Wali de la région Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, du président du conseil régional, Mohand Laenser, du gouverneur de la province de Boulemane, du directeur de l'académie régionale de l'éducation et de la formation, des responsables provinciaux, des élus et des représentants des associations partenaires.

"Cette réunion, qui rassemble notamment les chefs des comités locaux de développement humain et les élus de la province de Boulemane, a servi d'espace pour débattre de l'appui à apporter par l'INDH pour le développement de l'enseignement dans la province", a souligné à cette occasion M. Dardouri.

"Il est question d'élaborer une approche pratique pour hisser le niveau de l'éducation dans cette province, laquelle approche permettra de mettre à profit l'ensemble des atouts de cette région en faveur du développement du capital humain", a-t-il précisé.

M. Dardouri, qui s'est attardé sur la philosophie première de l'INDH qui a apporté une nouvelle approche basée sur la bonne gouvernance et l'implication des acteurs locaux, a indiqué que ce chantier place la promotion du préscolaire au centre des priorités en ce qui concerne le programme de développement du capital humain des générations montantes au niveau de la province de Boulemane et au Maroc en général.

"Conformément aux Orientations de SM le Roi Mohammed VI, la troisième phase de l'INDH accorde une importance particulière à l'enseignement préscolaire et au développement de la petite enfance", a fait savoir M. Dardouri, mettant l'accent sur la nécessité de l'implication de tous pour réussir les projets de nouvelle génération dans le domaine de l'enseignement préscolaire.

Cette nouvelle phase, qui a réorienté les programmes vers la promotion du capital humain et des générations montantes, a favorisé l'adoption de méthodes de gestion basées sur le suivi et l'évaluation pour mesurer l'impact des actions engagées dans le cadre de ce chantier et ceux selon des critères scientifiques, a-t-il conclu.

De son côté, le wali de la région Fès-Meknès, Said Zniber, a mis en relief les réalisations accomplies dans le cadre des phases I et II de l'INDH, notamment dans le domaine de l'enseignement au niveau de la région de Fès-Meknès, ajoutant que ces actions ont permis de créer et mettre à niveau plusieurs structures scolaires, dont des établissements éducatifs, des foyers de l'étudiant outre des unités dédiées à l'enseignement préscolaire.

M. Zniber a fait état de la réalisation de 87 unités en 2019 et la programmation de 295 autres pour 2020, dont huit ont été déjà réalisées.

M. Laenser a, quant à lui, souligné la grande portée de ce chantier royal comme en témoignent les réalisations de l'INDH depuis son lancement, soulignant que de milliers de projets ont vu le jour et transformé le visage de plusieurs douars et le quotidien de familles nombreuses.

Après avoir souligné l'importance de l'enseignement préscolaire dans le développement du capital humain des générations montantes, M. Laenser a indiqué que le conseil régional adhère à l'effort public de développement de cet enseignement d'autant plus qu'une convention a été signée avec le département de tutelle dernièrement dans ce sens.

Cette réunion a été l'occasion pour présenter plusieurs exposés sur les réalisations en matière d'enseignement préscolaire au niveau de la province de Boulemane, ainsi que sur la nouvelle démarche de l'INDH pour contribuer au développement de cet enseignement, à travers la création de nouvelles unités dans les zones reculées ne disposant pas d'écoles.

Pas moins de 160 projets/INDH ont été réalisés entre 2005 et 2020 dans le domaine de l'enseignement dans la province, totalisant un investissement de 55.763.407 DH, selon des données de la direction provinciale de l'éducation nationale.

Inscrit dans le cadre de la Phase III de l'INDH (2019-2023), l'appui au préscolaire en milieu rural défavorisé intervient en complémentarité avec le Programme national de généralisation et de développement du préscolaire lancé par le ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

L'axe de généralisation de l'enseignement préscolaire, qui constitue une étape fondamentale du développement de l'individu, est érigé en priorité en matière de soutien au développement du capital humain des générations montantes.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.