Seychelles: Un nouveau plan pour la pêche artisanale vise à consolider les stocks près de l'île principale des Seychelles

Un nouveau plan de gestion de la pêche artisanale vise la durabilité à long terme pour éviter l'épuisement des stocks de poissons sauvages aux Seychelles.

Le « Plan de cogestion de la pêche au piège et à la ligne du plateau de Mahé » est la première étape de la réglementation de la pêche artisanale dans les mers entourant l'île principale de Mahé.

Le plan qui sera mis en œuvre et appliqué par la Seychelles Fishing Authority (SFA) a été approuvé par le cabinet des ministres la semaine dernière. Le responsable des pêches de la SFA, Vincent Lucas, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse que le plan introduirait des mesures douces pour lutter contre la surpêche et la surcapacité sur le plateau de Mahé.

M. Lucas a expliqué que les travaux sur le plan de gestion et ses règlements ont commencé en 2009 après que l'autorité a remarqué que les stocks de poissons autour du plateau de Mahé s'épuisaient.

"Lors des discussions fait avec les pêcheurs, ils nous ont dit qu'ils devaient passer plus de temps en mer, qu'ils encouraient plus de coûts car ils devaient naviguer plus loin pour pêcher et c'était difficile pour eux économiquement", a déclaré M. Lucas.

Selon M. Lucas, cela a déclenché une série de discussions au cours desquelles, pour la première fois, l'autorité a entamé des consultations avec la communauté de pêcheurs.

"Nous avons adopté l'approche de cogestion. Nous avons fait nos recherches et leur avons présenté ces faits", a expliqué M. Lucas, ajoutant qu'ensemble ils devaient proposer des mesures pour assurer la durabilité du stock sauvage sur le plateau de Mahé.

Le directeur des pêches a expliqué que les mêmes espèces sont capturées autour du plateau. C'est le job, mérou et bourgeois, par rapport aux captures effectuées sur les îles périphériques, où il existe une plus grande variété et diversité d'espèces, y compris une variété différente de mérous et de tailles différentes également.

Le plateau de Mahé couvre une zone autour de Mahé, l'île principale de l'archipel de 115 îles de l'océan Indien occidental. La superficie de la zone est de 44 000 kilomètres carrés.

Yannick Roucou, le conseiller juridique de la SFA, a déclaré aux journalistes que plusieurs mesures sont proposées par l'autorité.

"Il y a la taille minimale pour le bourgeois et le job brun, qui est de 32 cm. Tous les casiers à poisson artisanaux devraient être enregistrés et être autorisés. Les gens qui achètent des poissons, y compris les restaurants, devront s'assurer qu'ils achètent à des pêcheurs enregistrés", a déclaré M. Roucou.

M. Roucou a ajouté que le non-respect de ces conditions entraînera une sanction pouvant aller jusqu'à 944 $. SFA espère qu'ensemble avec le bureau du procureur général ils finaliseront les règlements pour le plan dans les trois premiers mois de l'année prochaine. L'autorité a déclaré qu'elle compterait sur la communauté des pêcheurs pour l'application et la collecte d'informations. "

Nous allons faire beaucoup d'éducation", a déclaré M. Lucas, ajoutant que l'éducation et la sensibilisation sont une priorité et devraient être à travers toutes les générations. L'autorité a déclaré que chacun doit comprendre pourquoi le stock doit rester en bonne santé et pourquoi le stock doit être autorisé à se reconstituer.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.