Maroc: La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, "un fait historique" et "une décision audacieuse" (ambassadeur US à Nairobi)

Nairobi — La reconnaissance par les Etats-Unis de la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur ses provinces du Sud "est un fait historique qui est de nature à propulser les relations entre deux États amis de longue date à un niveau jamais égalé", a souligné, mercredi à Nairobi, l'ambassadeur des Etats-Unis au Kenya, M. Kyle Mc Carter.

Lors d'un entretien avec l'ambassadeur du Maroc au Kenya, El Mokhtar Ghambou, le diplomate américain a aussi salué la "décision audacieuse" du Président américain Donald Trump de donner corps à la reconnaissance par les Etats-Unis de la marocanité du Sahara à travers l'ouverture d'un consulat général à Dakhla, accompagnée de grands investissements, ajoutant que ces initiatives qui seront certes bénéfiques pour le Maroc assureront aussi la prospérité et la stabilité de toute la région où le Maroc joue un rôle crucial à tous les niveaux.

"Le Maroc est un allié traditionnel et les transformations politiques à Washington ne pourront jamais changer cette donne", a assuré M. Mc Carter, mettant en avant le leadership du Maroc au niveau africain.

"Le Maroc est un pays très puissant et un acteur très engagé dans tous les défis qui se dressent devant l'Afrique dans les domaines économique et sécuritaire", a soutenu le diplomate américain.

Concernant l'ouverture d'une nouvelle ère dans les relations entre le Maroc et l'État d'Israël, M. Mc Carter a souligné que ce rapprochement "sera longtemps considéré comme un modèle unique de promotion de la paix et de la prospérité au Moyen Orient, en Afrique et au-delà".

"Le Maroc sous la direction de SM le Roi Mohammed VI est un acteur incontournable dans la promotion de la paix et le dialogue des civilisations tant au Moyen-Orient qu'en Afrique", a-t-il soutenu.

Le diplomate américain s'est dit, par ailleurs, impressionné du rôle joué par le Maroc dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme religieux en Afrique à travers la promotion du référentiel religieux du Royaume basé sur la modération, l'ouverture et la tolérance.

Pour sa part, El Mokhtar Ghambou a rappelé l'historique des relations entre les deux pays, en soulignant qu'"entre le Maroc et les États-Unis, l'alliance est historique et le partenariat est d'exception".

"Depuis Son accession au Trône de Ses glorieux ancêtres, SM le Roi Mohammed VI n'a eu de cesse d'œuvrer, avec les présidents américains successifs, en vue de consolider la coopération bilatérale et poser les jalons d'un partenariat stratégique ambitieux", a mis en évidence M. Ghambou.

Le diplomate marocain a aussi affirmé que "les décideurs américains ont toujours vu en le Souverain le leader d'un pays ami et allié clé, doublé d'un partenaire fermement engagé pour la promotion de la paix et de la stabilité. Ils reconnaissent aussi le leadership Royal sur des questions fondamentales de l'heure telles le dialogue inter-religieux, la migration, la paix au Proche-Orient, ou encore la lutte contre le terrorisme".

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.