Centrafrique: Les élections maintenues malgré l'insécurité

Photo Illustration
23 Décembre 2020

Plusieurs candidats aux élections présidentielle et législatives suspendent leur participation à la campagne électorale.

Eloi Anguimaté et Aristide Briand Reboas, deux candidats à la présidentielle, ont évoqué leur scepticisme quant à l'organisation des élections le 27 décembre prochain. Tous les candidats aux législatives dans la Lobaye dans sud du pays ont fait un bloc pour exiger dans un communiqué le report des élections.

Panique généralisée à Bangui

Pour eux, les conditions sécuritaires ne s'y prêtent pas pour tenir les scrutins le dimanche. A Bambari, dans le centre du pays, théâtre des affrontements, la Minusca est présente, et les rebelles aussi. Monseigneur Richard Appora n'est pas rassuré.

"La ville est calme, je vois les gens circuler par endroit, il faut dire que la Minusca et les FACA ne sont pas visibles. Il est vrai qu'avec ces crépitement d'armes cela nous fait revivre ce que nous avons vécu en 2013."

A Dekoa dans le centre du pays, un affrontement a été signalé. Les autorités administratives et locales ont trouvé refuge à la Minusca. A Boali tôt ce matin, un accrochage a eu lieu entre les forces loyalistes et les rebelles de CPC. Le transfert des blessés a semé une panique généralisée à Bangui. Conséquence : l'administration publique et privée sont paralysées, sauf les agences des Nations Unies qui ont travaillé.

L'appui aérien de la Russie

Ministre de la Défense et de la Reconstruction de l'armée, Marie-Noëlle Koyara tente de rassurer la population :

"C'est avec peine que nous venons dénoncer cela. Le vote est un droit constitutionnel. Le gouvernement s'organise, nous mettrons en œuvre toute nos forces afin que la sécurité et la quiétude reviennent dans notre pays".

Il faut dire que, sur le terrain, les forces de défense sont démoralisées. Elles ont néanmoins récemment reçu le soutien du président Faustin Archange Touadera, qui les a assurés de l'arrivée d'un appui aérien de la Russie capable de faire face au défi. Bangui reste par conséquent inflexible sur la date du 27 malgré tout.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X