Gambie: Un autre député du Congrès démocratique adhére au Parti National du Peuple

24 Décembre 2020

Le Membre de l'Assemblée Nationale représentant Jarra Central, Kebba Jallow, a officiellement déclaré son intention d'adhérer au Parti National du Peuple (NPP) du Président Adama Barrow.

Ce départ signifie que le Congres Démocratique Gambien (GDC), sous l'égide de Mama Kandeh, ne compte plus que deux députés au Parlement.

L'Honorable Jallow a fait cette annonce lors d'un meeting tenu à Japineh au cours de la tournée nationale du Président Adama Barrow.

" Je vous informe ce jour de mon adhésion officielle au NPP. Le Président travaille pour le bien-être et le bonheur de mon département, de la région et du pays entier" a-t-il déclaré.

Donnant la raison pour laquelle il a rompu avec le GDC, il a déclaré que le leader du GDC, Mamma Kandeh, leur avait demandé de ne pas assister aux meetings du Président Barrow.

" J'ai dit à Mamma Kandeh que je représente la population de Jarra Central. Si le Président organise un meeting dans mon département, il est donc important pour moi d'assister à ces meetings pour faire la lumière sur les difficultés touchant mon département, et ce, afin que le Président puisse apporter des solutions. C'est le premier problème que j'ai eu avec Mamma Kandeh. Le leader du GDC a clairement déclaré que les députés du parti ne doivent pas assister aux meetings du Président Barrow. Je pense que cela n'est pas juste. J'ai donc décidé de participer au meeting du Président l'année dernière dans le village de Jallengbereh."

Le deuxième problème qu'il a eu avec le leader du GDC, a-t-il révélé, est le fait que Mamma Kandeh leur a dit de ne pas apporter leur soutien au Projet de Loi d'Amendement du Gouvernement présenté devant le Parlement.

" Kandeh a déclaré que les députés qui apporteront leur soutien au Projet de Loi ne feront que consolider et fortifier le pouvoir du Président Barrow. C'est la raison pour laquelle j'ai été confronté à des problèmes au GDC. Je suis donc heureux de vous annoncer que suite à mes consultations avec les populations, je déclare mon allégeance sans faille au Président Barrow et au NPP."

L'ancien député GDC a énuméré quelques-unes des difficultés auxquelles les populations sont confrontées, qui sont le manque de routes de bonne qualité, et l'accès à l'eau potable entre autres choses.

Selon lui, la route de Japineh qui relie les autres villages environnants est dans un état dégradable. Il a donc fait appel au Président pour la construction d'une route de bonne qualité dans la région qui s'étendra jusqu'à la rivière.

Lamin Ceesay, du village de Suluko, a informé le Président que la route de Niorro Jattaba est également dans un état déplorable. Il a aussi parlé du manque d'hôpital à Kabada.

Compte tenu du fait que Jarra Central est une communauté à prédominance agricole, Mr Ceesay a exhorté le Président à leur venir en aide en vue de redresser et d'améliorer la productivité et le rendement des activités agricoles dans la région.

Il a assuré le Président d'une victoire écrasante lors des élections présidentielles de 2021.

Le meeting de Jarra Medina, Jarra East

Ailleurs, au meeting de Jarra East, les populations locales dans leur plaidoirie ont demandé l'aide du Président à surmonter leurs cauchemars et angoisses qui sont le manque d'accès à l'eau potable, la mauvaise qualité des routes ainsi que le manque d'ambulances et de véhicules de patrouille pour la police.

Répondant aux préoccupations des populations de la région, le Président Barrow les a assurés de la détermination de son gouvernement à trouver des solutions aux difficultés des populations rurales de la Gambie.

Le Président Barrow a exprimé la détermination et la résolution de son gouvernement à électrifier le pays entier avant les cinq prochaines années.

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.