Maroc: M'diq-Fnideq - Une réunion pour évaluer le bilan des projets de l'INDH

M'diq — Le Comité provincial du développement humain (CPDH) à la préfecture de M'diq-Fnideq a tenu, mercredi à M'diq, une réunion consacrée à l'évaluation du bilan de la troisième phase de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), et des projets de soutien aux jeunes porteurs de projets générateurs de revenus et créateurs d'emploi programmées en 2019 et 2020.

S'exprimant à cette occasion, le gouverneur de la préfecture de M'diq-Fnideq, Yassin Jari, a souligné que les indicateurs financiers de performance atteints à ce jour sont "positifs par rapport à ceux réalisés aux niveaux national et régional", soulignant la nécessité d'ouvrir le débat sur le degré d'impact positif de ces projets sur les groupes cibles et les moyens efficaces à déployer pour promouvoir l'action sociale.

M. Jari a, à cet égard, assuré que toutes les parties prenantes sont appelées à passer de la phase de construction des centres à celle d'investissement dans des opérations qui ont un impact direct sur les groupes cibles, et à oeuvrer pour le renforcement des mécanismes de partenariat et de coopération avec les différents acteurs locaux et les associations nationales pionnières, qui sont considérées comme un partenaire important pour la préfecture de M'diq-Fnideq, en plus des associations locales qui contribuent fortement à l'offre des services sociaux.

Il a estimé que l'atteinte du dynamisme escompté dans la réalisation des projets de l'Initiative est tributaire de la réussite de l'approche participative, et de la supervision et du suivi périodique de ces projets, notant que l'INDH a révélé l'existence de ressources humaines hautement qualifiées au niveau local, qui ont fait preuve d'esprit d'initiative et de citoyenneté, de créativité et d'un engagement sans faille.

Pour sa part, le chef de la division de l'action sociale à la préfecture de M'diq-Fnideq, Mohamed El Barkouki, a indiqué que cette réunion, la quatrième du genre tenue en 2020 à la préfecture, a été marquée par la présentation du bilan de la mise en œuvre des projets approuvés par les comités locaux, provinciaux et régionaux du développement humain, depuis le lancement de la phase III de l'INDH, notant qu'il s'agit de 45 projets qui ont nécessité un investissement global d'environ 100 millions de dirhams (MDH), dont près de 36,9 MDH comme contribution de l'INDH.

M. Barkouki a précisé que 58% de ces projets, qui sont répartis sur les programmes d'accompagnement des personnes en situation de précarité, d'amélioration du revenu et d'inclusion économique des jeunes, et d'impulsion du capital humain des générations montantes, ont été réalisés, tandis que les 42% restants sont en cours d'achèvement.

Concernant le bilan des projets s'inscrivant dans le cadre de l'initiative d'accompagnement des jeunes porteurs de projets générateurs de revenus et créateurs d'emploi durant la période 2019-2020, le responsable a relevé qu'ils s'élèvent à 303 projets, dont 83 dossiers traités et 44 dossiers activés, tandis que 108 dossiers sont en cours d'activation ou d'accompagnement, faisant savoir que ces projets, dotés d'une enveloppe financière de 10,02 MDH, ont permis la création de 306 emplois.

Cette réunion a été émaillée aussi de la signature d'une convention de partenariat portant sur le lancement de la plateforme numérique des jeunes, qui vise à accompagner les jeunes porteurs de projets en présentiel et à distance, en particulier les projets liés aux chaînes de production qui caractérisent la préfecture de M'diq-Fnideq.

Dans une déclaration à la MAP, le président de la Fondation Moubadara pour les jeunes et l'entrepreneuriat, chargée de la gestion de la plateforme, Moncef Kettani, a souligné que cette structure devrait contribuer à la mise en place d'une banque de projets au profit des jeunes qui veulent se lancer dans l'entrepreneuriat, expliquant que la sélection des projets sera ciblée et tiendra compte de la croissance économique locale, basée sur le ciblage des projets ayant le plus grand potentiel de réussite et répondant aux critères de durabilité et de création d'emplois.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.