Soudan: Les Nations Unies soutiennent la phase de transition en janvier 2021

Khartoum — Le Comité national de coordination avec la Mission intégrée des Nations Unies pour l'assistance à la transition au Soudan (MINUATS)ma publié une déclaration dans laquelle il a indiqué que le comité s'était déjà préparé au démarrage des travaux de (UNITAMS) au début de janvier 2021, conformément au plan fixé à cet effet par la résolution 2524 du Conseil de sécurité, qui définissait son mandat et l'aide à coopérer avec le gouvernement du Soudan, à travers tous les organes compétents, pour achever les tâches administratives restantes de la mission de la MINUAD.

Dans sa déclaration, elle a expliqué que la formation des comités spécialisés pour achever les processus de retrait de toutes les composantes civiles et militaires de la MINUAD avait déjà commencé dans les délais impartis.

Dans sa déclaration, elle a déclaré que cela résultait du fait que le Gouvernement soudanais avait réussi, après un effort considérable de ses dirigeants, à diriger le pays représenté à la présidence du Conseil souverain et à la présidence du Conseil des ministres. La déclaration a déclaré que, sous la direction généreuse des agences étatiques compétentes, elle a pu convaincre la communauté internationale que le Soudan est capable et qualifié pour protéger ses citoyens où qu'ils soient, en particulier les civils qui se trouvent dans les zones où la mission de la MINUAD est déployée depuis plus de treize ans en vertu du chapitre sept de la Charte des Nations Unies, qui permet l'imposition de Sanctions contre le pays, et en commençant à mettre en œuvre le plan de protection des civils, adopté par le Conseil de sécurité dans le document 2020-429 le 21 mai 2020.

Elle a expliqué qu'avec cette sortie en douceur de la MINUAD dans la résolution 2529, elle sera définitive le 31 décembre 2020, comme demandé par le gouvernement du Soudan.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X