Madagascar: Cyclone Chalane - Montée des eaux à Toamasina

Le centre de la dépression tropicale Chalane a commencé à pénétrer à Madagascar le samedi 26 décembre 2020 vers 22 heures, au nord de Toamasina. Malgré une puissance moindre, Chalane a quand même entraîné une montée des eaux dans plusieurs quartiers de la ville portuaire.

La dépression tropicale Chalane ne cesse de perdre en puissance depuis qu'elle a touché terre. Son intensité est assez limitée avec moins de 100 km/h de rafales. Selon Météo Madagascar, peu de régions du pays craignent des rafales de 50 à 60 km/h. D'ailleurs, hier, le Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) affirmait que Chalane n'avait pas encore fait de dégâts majeurs (ni perte humaine, ni perte matérielle) à Madagascar.

Mais si le vent manque de puissance, la dégradation pluvieuse représente un danger. Après le passage de la dépression tropicale à Toamasina, le BNGRC a fait état de stagnation des eaux dans plusieurs quartiers de la ville. Ceci s'expliquerait par le fait que plusieurs canaux d'évacuations sont bouchés. Face à cela, la population doit rester vigilante puisqu'il y a un risque d'inondations, de crues d'éclairs, et ce, sans parler de l'apparition de maladies comme la diarrhée.

Vigilance Forte Pluie. L'alerte Vigilance Forte Pluie a été établie le dimanche 27 décembre 2020 à 10 h 26 par Météo Madagascar. L'alerte concerne notamment les districts suivants : Toamasina I et II, Brickaville, Vatomandry, Mahanoro, Ambatondrazaka, Amparafaravola, Moramanga, Anosibe an'Ala, Marolambo, Miandrivazo, Belo sur Tsiribihina, et Melaky. Précisions que Chalane est entrée à l'Est du pays et se dirige tout droit vers l'Ouest, ce qui signifie qu'elle compte traverser Madagascar pour sortir dans le Canal de Mozambique vers le début de cette semaine. Puis, pour en revenir aux alertes, la Vigilance Vent Fort est également en vigueur, déconseillant la sortie en Mer du Centre-Est au Centre-Ouest jusqu'à ce que la situation se stabilise.

Parce que le danger est bel et bien présent, Météo Madagascar et le BNGRC ne cessent de rappeler les bons gestes et réflexes à adopter face à un cyclone ou une dépression tropicale, à savoir : veiller à ce que les aliments soient toujours propres, ne pas boire de l'eau sale qui pourrait entraîner diverses maladies dangereuses, rester vigilant à l'égard des fils électriques dans les rues, penser aux personnes vulnérables ou qui ont des handicaps et qui ne peuvent se protéger du danger, et bien évidemment, suivre les informations et l'évolution du cyclone.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.