Ethiopie: 25 000 Érythréens réfugiés au Tigré reçoivent une aide alimentaire de l'ONU

relations entre l'Ethiopie et l'Erythrée.
28 Décembre 2020

Le 15 décembre, les réfugiés érythréens de deux camps de la région du Tigré en Éthiopie ont reçu un mois de vivres grâce à une livraison conjointe du Programme alimentaire mondial (PAM), de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et de l'Agence éthiopienne pour les réfugiés et les rapatriés (ARRA).

« Je suis heureux que nous ayons pu reconstituer les stocks de nourriture pour les réfugiés qui ont reçu pour la dernière fois deux mois de nourriture à la mi-octobre », a déclaré Steven Were Omamo, Représentant du PAM en Éthiopie.

« Les réfugiés dans ces camps dépendent de l'aide alimentaire du PAM pour leur survie et le maintien d'un approvisionnement régulier est une bouée de sauvetage », a-t-il ajouté.

En coordination avec les autorités fédérales, un convoi de 18 camions a livré 248 tonnes de mélange maïs-soja, de céréales, de légumineuses et d'huile végétale aux partenaires humanitaires locaux pour distribution à 13 022 réfugiés érythréens dans le camp de Mai Ayni.

De même, 239 tonnes de nourriture ont été livrées au camp de réfugiés d'Adi Harush pour venir en aide à 12 169 réfugiés dans ce camp. Le PAM, le HCR et l'ARRA ont fourni un soutien de surveillance pendant les deux distributions.

Peu après que la nourriture a atteint les camps, la distribution a commencé à être organisée par l'ARRA, avec le soutien du PAM et du HCR. Elle s'est achevée le 23 décembre 2020.

« Les familles, les femmes, les hommes, les enfants - même les nouveau-nés - ont été coupés des approvisionnements et des services essentiels pendant de nombreuses semaines, cette distribution était donc nécessaire de toute urgence », a déclaré Ann Encontre, la Représentante du HCR en Éthiopie, tout en se félicitant du partenariat harmonieux avec l'ARRA et le PAM grâce auquel cet aide a pu être fournie.

« Nous devons maintenant nous assurer que la même chose peut être faite pour les camps restants, ainsi que rétablir les services de protection essentiels et assurer les besoins de base comme les abris, l'accès aux soins médicaux et aux écoles aussi rapidement que possible. Chaque jour, chaque heure compte », a-t-elle ajouté.

Ann Encontre se dit d'ailleurs convaincue que le HCR pourra reprendre très bientôt son mandat complet dans les camps.

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.