Niger: "Le coup KO est difficile au Niger"

Élections au Niger
28 Décembre 2020

Le politologue estime qu'il sera difficile pour l'opposition tout comme le parti au pouvoir de passer dès le premier tour. Mais l'opposition est confiante.

Le dépouillement se poursuit après la journée de vote du dimanche (27.12). 7,4 millions de Nigériens étaient appelés aux urnes (sur 23 millions d'habitants) pour la présidentielle couplée à des législatives.

Des élections qui se sont déroulées dans le calme et dans un climat apaisé, selon des observateurs. La présidentielle de dimanche marque la première transition démocratique entre deux présidents élus dans ce pays habitué des coups d'Etat.

"Pour le moment, les résultats n'ont pas encore commencé à tomber. Dès que ce sera le cas, on commencera à les annoncer", a déclaré Wadou Nanon, rapporteur de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), qui compile les chiffres transmis par les bureaux de vote. Les Nigériens attendent les premiers résultats.

L'opposition, du moins l'alliance entre Hama Amadou et Mahamane Ousmane, estime que l'alternance est irréversible dès le premier tour.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.