Cote d'Ivoire: Célébration de la Sainte Famille à la Basilique / L'Abbé Jacques Kouassi aux politiques - « Nous invitons les uns et les autres à ne point agir contre la famille »

Après la célébration de la Nativité du Christ dans la sobriété totale, les fidèles chrétiens ont été appelés à se réjouir avec la Sainte famille de Dieu en ce premier dimanche de Noël. A Yamoussoukro, c'est à la Basilique que les festivités marquant cet évènement ont été célébrées en présence de nombreuses familles.

C'est l'aumônier diocésain des associations familles chrétiennes, l'abbé Jacques Kouassi de la paroisse St Paul de Toumodi, qui a officié la messe co-célébrée par sept prêtres. La liturgie du jour assurée par des familles, l'abbé Jacques Kouassi a, à l'entame de son homélie, indiqué ce que l'Eglise attendait des familles « Après la joyeuse célébration de la naissance de l'Enfant Dieu, Jésus, l'Eglise nous propose de nous réjouir encore avec la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph, aujourd'hui. Le faisant, frères et sœurs, notre mère l'Eglise entend nous inviter à comprendre plus cette famille et nous emmener serrés comme modèle », a-t-il situé avant de se réjouir de voir aujourd'hui des familles encore solides «() Oui frères et sœurs, que c'est beau aujourd'hui de voir des familles se soutenant où personne ne souffre de brimade ; que c'est beau encore aujourd'hui de voir des familles aller et venir ensemble, partageant joie et peine ; oui frères et sœurs, que c'est beau aujourd'hui, encore, de voir des familles marcher à la suite du Seigneur comme l'ont fait Marie et Joseph »

MARIAGE HOMOSEXUEL : PROJET DE DESTRUCTION DE LA FAMILLE

S'appuyant sur l'exemple « de foi, de concorde, de communion, d'amour, d'espérance, de soumission à la volonté de Dieu que la Sainte Famille vient nous proposer aujourd'hui », l'abbé Jacques Kouassi mettra le doigt sur les situations qui n'honorent pas, de nos jours, les familles qui font face à « différentes transformations » « Certes des familles ont pu surmonter les cruelles vagues de certains modernismes mais il n'en demeure pas moins que bien d'autres ne se retrouvent point. Dans un flou semblable à une conclusion hallucinante et désolante. Ailleurs, des jeunes perdent leurs repères ; on rencontre malencontreusement des filles qui veulent se marier entre elles ; ailleurs encore, ce sont des garçons qui sont convaincus, parce qu'ayant vu quelques films, qu'ils peuvent convoler non pas en justes mais injustes noces. *

Ce n'est pas juste, frères et sœurs, c'est un projet de programmation de la destruction de la famille que nous voyons-là qui se crée et s'étend sous nos yeux. Nous devons faire quelque chose car la parole de Dieu est claire là-dessus »Inquiet des comportements nouveaux qui naissent sous nos cieux, l'homme de Dieu a engagé toute la communauté à agir pour sauver la famille. Cela, par la promotion de celle-ci et du mariage « qui est cette alliance matrimoniale par laquelle un homme et une femme se donnent une union de toute la vie telle que l'objectif sera de procréer la création de Dieu et d'œuvrer pour le bien du couple sans oublier l'éducation chrétienne des enfants…. »

MESSAGE AUX POLITIQUES

Pour clore son homélie, Jacques Kouassi ne manquera pas de s'adresser aux tenants du pouvoir. Car pour lui, les emprisonnements à tout va sont sujets de division des familles « Chers amis, chers frères et sœurs, chers pèlerins, chrétiens d'ici et d'ailleurs, il est temps que chacun de nous fasse l'effort pour préserver la famille. La famille est aussi un bien commun, c'est un bien de toute la société ; il appartient à chacun de se donner, même au risque de sa vie, pour que la famille puisse résister aux vents et marées qui ne confessent pas le nom de notre Seigneur Jésus Christ.

C'est aussi l'occasion pour nous d'inviter les uns et les autres à ne point, en aucune manière, agir contre la famille ; détruisant les hommes, les femmes, les enfants ; emprisonnant les uns par-ci et par-là au nom de quelques vengeances ; nous disons non car la famille est sacrée, il faut la souder » a-t-il martelé avant de relever que « la famille telle que présentée par Jésus-Christ, par Marie et Joseph, mérite d'être protégée. » « Non pas seulement par des prêtres, par des religieux et religieuses mais par chacun d'entre nous car chacun de nous sort d'une famille. Allons protéger nos familles, allons aider nos familles, avançons soutenant nos familles. Voici ce que l'Eglise attend de nous !!! »

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.