Sénégal: Amadou Anna Seye, nouveau président de la fédération sénégalaise de volley-ball - «Mon équipe et moi sommes prêts à relever le défi»

29 Décembre 2020

Elu, le dimanche 27 décembre, à la tête de la Fédération sénégalaise de volleyball, Amadou Anna Sèye a appelé au rassemblement de toute la famille du volley ball en vue de relever les défis qui attendent la discipline. Le nouveau président dit être prêt à travailler avec l'ensemble des acteurs du volley ball sénégalais.

Dans cette direction, il tend la main à Amadou Sène, vice-président de ladite fédération et entraîneur de l'équipe nationale féminine de volley et son challenger, lors de cette élection.

Directeur des Études de l'Institut national supérieur de l'éducation populaire et du sport (INSEPS), le successeur du président Mamadou Ndoye s'est ainsi imposé d'une courte tête en obtenant 12 voix contre 11 pour son adversaire. «Mon équipe et moi sommes prêts à relever le défi. Vous n'êtes pas sans savoir que nous avons gagné par 12 voix à 11. Cela veut dire qu'il y a une fracture dans la famille du volley ball. Il va falloir avoir un esprit fédérateur, tendre la main à ceux qui n'ont pas voté pour nous. Notre deuxième mission sera de faire l'état des lieux et mettre sur cette base notre programme », a- t-il lancé.

Homme du sérail, le nouveau président compte s'appuyer sur sa longue expérience pour bien mener sa mission de pratiquant, « Notre expérience dans le mouvement associatif remonte au moins de quarante années. Nous avons occupé de nombreuses stations. D'abord comme joueurs, comme entraineur, arbitre pour arriver à être dirigeant de club et aujourd'hui prétendre humblement à ce poste de président. Aujourd'hui, nous avons réussi à se faire élire au poste de président. C'est une grand joie et nous mettrons tout en œuvre pour mériter la confiance qui a été placée en nous », a promis le nouveau patron de la discipline.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.