Maroc: Plainte des trois institutions sécuritaires contre des individus établis à l'étranger pour outrage envers des fonctionnaires et les corps constitués (communiqué conjoint)

communiqué de presse

Rabat — La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et la Direction générale des études et de la documentation (DGED) ont porté plainte devant le Parquet près le tribunal de première instance de Rabat contre des individus établis à l'étranger pour outrage à des fonctionnaires publics lors de l'exercice de leurs missions et envers les corps constitués, ainsi que pour dénonciation calomnieuse et crimes fictifs et diffusion d'allégations et de faits mensongers et diffamation.

Un communiqué conjoint des trois institutions sécuritaires indique que la présentation de cette plainte devant les autorités judiciaires compétentes intervient dans le cadre de l'exercice du droit d'ester en justice garanti à ces institutions et de la mise en œuvre du principe de la "Protection de l'Etat" assuré aux fonctionnaires de sûreté, suite aux agressions verbales proférées à leur encontre lors de l'exercice de leurs missions, et à la multiplication des actes de diffamation et d'outrage commis par les personnes dénoncées.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.