Maroc: Maati Monjib placé en détention préventive pour son implication présumée dans le blanchiment d'argent (procureur)

Le journaliste Maati Monjib

Rabat — M. Maati Monjib a été placé en détention préventive en vue de poursuivre l'enquête au sujet de sa présumée implication dans des actes pouvant constituer des éléments de crime de blanchiment d'argent, a indiqué le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Rabat.

Suite au communiqué publié en date du 07/10/2020 au sujet de l'enquête relative aux faits reprochés à M. Maati Monjib et à des membres de sa famille, le procureur du Roi près le Tribunal de première instance de Rabat annonce que le mis en cause a été déféré devant le parquet le 29 décembre 2020 après achèvement des procédures d'enquête préliminaire.

Dans un communiqué, le procureur du Roi précise que M. Monjib a été déféré devant le juge d'instruction près la même juridiction qui a décidé après l'interrogatoire préliminaire sa mise en détention préventive pour poursuivre l'enquête au sujet de sa présumée implication dans des actes pouvant constituer des éléments de crime de blanchiment d'argent.

Le juge d'instruction a également ordonné la comparution de l'une des proches de Monjib, conclut le communiqué.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X