Seychelles: Les rassemblements publics aux Seychelles interdits jusqu'au 13 janvier en raison d'une hausse de COVID

Les rassemblements publics aux Seychelles sont interdits en vertu de nouvelles mesures mises en place mercredi pour aider à maîtriser l'éruption de COVID-19, a déclaré un haut responsable de la santé.

Les mesures, en place jusqu'à minuit le 13 janvier, signifient également que les familles ne peuvent organiser des rassemblements qu'à la maison et avec les membres de leur ménage, y compris les fêtes de fin d'année.

Les rassemblements publics sont interdits tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Les Seychelles connaissent une transmission communautaire et comptent 44 cas actifs dont un, un homme de 59 ans, dans un état critique au centre d'isolement de Perseverance.

La nation insulaire a un total de 256 cas et aucun décès n'a été enregistré à ce jour.

Les 44 cas actifs comprennent 22 Seychellois dont deux mineurs et un travailleur de santé.

"Il s'agit d'un groupe et la transmission s'est produite dans la communauté et comme la personne a circulé, il y a une forte possibilité qu'elle ait infecté d'autres personnes dans la communauté que nous ne connaissons pas", a déclaré le Dr Jude Gedeon, commissaire à la santé publique dans une conférence de presse.

"Il est également possible qu'il ait contracté le virus avec une autre personne dans la communauté et malheureusement il a développé des symptômes très graves et nous sommes très inquiets et nous travaillons très dur pour qu'il puisse récupérer", a-t-il ajouté.

Il a dit que les mesures seront révisées en fonction de la situation locale.

Le Dr Danny Louange, directeur général de l'Agence des soins de santé, a déclaré que puisque 28 agents de santé font partie des 69 contacts qui sont actuellement en quarantaine, trois stations de fièvre sont en cours de mise en place.

« Trois endroits vont maintenant être utilisés pour les personnes qui ont de la fièvre et des symptômes respiratoires à partir de mercredi après-midi. L'un est central situé au centre de santé de Mont Fleuri / Corgat Estate. Un au sud au centre de santé de Baie Lazare et un autre dans le nord au centre de santé de Glacis », a déclaré Dr. Louange.

La pandémie COVID-19 a gravement affecté l'industrie du tourisme des Seychelles, le principal contributeur économique de la nation insulaire, et Dr. Gedeon a déclaré qu'un verrouillage complet ne serait pas dans le meilleur intérêt du pays.

"Nous voyons ce qui se passe avec notre taux de change et ce qui arrive à notre économie. Un effort énorme a été fait pour relancer notre économie, mais cela comporte un certain nombre de risques. Nous rencontrerons d'autres partenaires du groupe de travail multisectoriel le 7 janvier pour re-discuter de la stratégie touristique dans le pays », a déclaré Dr. Gedeon.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.