Sénégal: Emigration clandestine - Macky Sall propose une alternative

31 Décembre 2020

L'émigration irrégulière constatée depuis quelques années est l'un des combats du président Macky Sall. « Il s'agit de trafic d'êtres humains », l'a-t-il qualifié, jeudi, lors du « Grand entretien » avec un panel de journaliste. Le chef de l'Etat a promis de vives sanctions à l'endroit des contrevenants.

Il est d'avis que les jeunes doivent arrêter d'idéaliser l'Occident et se rendre compte des potentialités du pays. Il exhorte les parents à plus de compréhension avant d'inviter les jeunes à investir et à travailler dans le secteur agricole.

En emploi réel, le Sénégal a dépassé les 500 000 entre 2012 et 2019. La modernisation de l'agriculture peut propulser le secteur. Le Chef de l'Etat est d'avis que plus d'un million d'emplois peuvent être produits.

De même, la Sonacos est appelé à se moderniser davantage et s'inscrire dans les nouvelles lois du marché.

A La Une: Migrations

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.