Ile Maurice: Astro - moins de désastres selon les astres

L'enfer est derrière nous selon Paradis. Olesya Paradis. Qui, bien moulée dans ses pantalons, a elle-même été dans l'actualité durant l'année écoulée. Selon l'ordre des cartes lues par la tarologue - pas tarélogue, attention - 2021 sera l'année des développements sur tous les plans pour l'île Moriste. Bref, du rose pour remplacer le noir de 2020 et de la lumière au bout du masque. (Notre opinion : Je pense mais j'y crois pas yawww.)

Travail

Pour ceux qui ont toujours la chance d'avoir un emploi, prenez exemple sur le buffle et «travay kouma bef» en 2021. Les cartes disent que cela portera ses fruits et ce ne sera certainement pas «souval ki pou manzé». 2021 sera l'année de l'entrepreneur. La conjoncture sera favorable pour se lancer dans les affaires. La nouvelle année sera aussi celle de l'apprentissage. Si vous avez envie d'être avocat, cuisinier, DJ, strip-teaseur ou autre, c'est le moment de vous lancer.

Amour et désamour

Bonne nouvelle. It's in the air. On vous parle d'amour, de love, pas du Covid. Les occasions seront multiples pour consolider les couples, voire fonder une famille. Quant aux autres, il faudra trouver le courage du buffle, chercher sa tendre moitié et prendre le taureau par les cornes. Les cartes qui suivent sont tout aussi optimistes : moins de divorces dans l'air.

Mais il n'y a pas que ça. L'amitié, la vraie sera au beau fixe, les relations entre «belmer-belfi» ou encore entre collègues seront moins tendues, sauf avec les cons.

Politique

Moins beau que l'amour, du moins pour la première partie de l'année. Les cartes d'Olesya sont claires : vengeance, justice à l'envers, barrières... «La vengeance sera toujours dans le paysage. Il sera aussi beaucoup questions de magouilles et d'injustice.» Les «ti dimounn» seront toujours délaissés, il y a des choses qui ne changent pas, faut pas croire aux miracles non plus.

Mais cela ne va pas durer, heureusement. À partir du mois de juillet, la tendance s'inverse. Il y aura une organisation de la société civile qui forcera les choses à changer. Les situations qui traînent depuis la nuit des temps connaîtront un dénouement. Anou mor dan vizion ?

La fin des problèmes (pas du monde)

Ici, il n'y a pas que les cartes qui parlent. L'horoscope chinois entre également en jeu pour dire la même chose : 2021 ne sera pas comme 2020, encore heureux. Le coronavirus fera ses valises et on pourra respirer - sans masque. L'année du rat prend fin le 12 février et l'année du buffle de métal commence. «Le buffle est bosseur, sait analyser les situations, il est courageux, ce qui lui évite bien des problèmes», avance la tarologue avec assurance - nous espérons que vous en avez une.

Finances

On devrait tous êtres fauchés dès le 5 janvier sauf les politiciens, les roder bout, les riches et ceux qui savent économiser de l'argent.

Santé

Bonne nouvelle, le coronavirus pliera bagage. Non, ce ne sont pas des paroles en l'air. Olesya rappelle que l'année dernière, les cartes avaient annoncé beaucoup de morts pour 2020 et le 1er janvier, Coronavirus n'était qu'un personnage moyennement connu dans la BD d'Asterix. Les gérants de quincailleries et bijouteries sont prévenus : faudra songer à se diversifier, nous aurons besoin de moins de médicaments...

Sera-t-on vacciné contre la connerie ? Rien n'est moins sûr.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.