Guinée Bissau: Umaro Sissoco Embalo - «Macky Sall est le porte-voix de la Guinée-Bissau devant la communauté internationale»

2 Janvier 2021

Considérant le président Macky Sall comme son « grand frère », le chef de l'Etat Bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo est revenu, dans une vidéo largement partagée samedi sur internet, sur les liens entre leurs deux pays. Bien qu'il existait une « entente cordiale » entre le Sénégal et la Guinée-Bissau sous la présidence de Senghor, d'Abdou Diouf, puis d'Abdoulaye Wade, il juge qu'avec le président Sall, elle n'a jamais été aussi importante notamment sur l'international où le Sénégal assiste et défend les intérêts de la Guinée-Bissau.

« Si la voix de la Guinée-Bissau est audible, aujourd'hui, devant la communauté internationale, c'est en partie grâce au Sénégal et notamment à son Président ». C'est ce qu'a déclaré le chef de l'Etat bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embalo dans une vidéo largement partagée samedi sur les réseaux sociaux au Sénégal dont Lesoleil.sn a pu retrouver la date et le contexte.

Il s'agit d'un extrait de près de cinq minutes d'une vidéo de 2 heures 16 minutes et 59 secondes. (Voir la vidéo complète à partir de 1h17mn). Elle a été enregistrée mercredi 30 décembre 2020 et est intitulé « Balanço do final do ano » (bilan de fin d'année, en portugais) du président Umaro Sissoco Embalo. On y voit le président Bissau-guinéen être interpellé par un journaliste qui lui demande de répondre en français sur ses liens avec le président Macky Sall, qui lui valent certaines critiques dans son pays. Le président Embalo y remercie son « grand frère » et homologue sénégalais dont il loue les actes posés en faveur de la Guinée-Bissau.

« Le président Macky Sall a commencé à aider la Guinée-Bissau bien avant qu'il ne soit élu président de la République du Sénégal », a-t-il déclaré, ajoutant que « la Cedeao l'a désigné comme étant le porte-parole de la Guinée Bissau devant la communauté internationale. Et aujourd'hui, je peux vous dire qu'il est notre porte-parole chez tous les bailleurs de fonds ».

Umaro Sissoko Embalo s'est, en outre, dit convaincu que c'est « grâce à Macky Sall que la France nous a envoyé 1 500 000 euros en guise d'appui budgétaire et c'est juste le début. Quand je suis en difficulté. J'aimerais bien, un jour, rendre au Sénégal l'appui que Macky Sall a octroyé à la Guinée-Bissau. Le Sénégal est le premier pays à nous avoir assistés dans l'agriculture avec un montant de 2 millions de dollars bien avant que la FAO ne réagisse ». MD et SG

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.