Congo-Brazzaville: Lutte contre la mortalité maternelle - Près de 350.000 mères et enfants vaccinés en 2020

Après la tenue, du 23 au 30 octobre dernier, de la semaine de santé de la mère et de l'enfant sur l'étendue du territoire national, le ministère de la Santé et la représentation du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) ont présenté, le 30 décembre, les résultats de l'opération de vaccination des enfants de moins de cinq ans, leurs mamans ainsi que des femmes enceintes.

A en croire la ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, la campagne de vaccination était un véritable succès.

Selon elle, il est maintenant nécessaire de sauvegarder les acquis de cette vaccination, puisque les femmes en âge de procréer et les enfants de moins de cinq ans constituent la couche la plus vulnérable de la population.

Cette semaine visait à maintenir la continuité des services de santé, malgré la pandémie de coronavirus. Une manière de permettre au Congo d'atteindre les objectifs de développement durable dans le domaine sanitaire. Elle a mobilisé plus de mille agents et cadres du ministère de la Santé ainsi que du système des nations unies et a touché environ trois-cent-cinquante mille personnes.

La représentante de l'Unicef au Congo, Micaela Marques de Souza, pense que la mortalité maternelle a largement baissé, au cours de ses cinq dernières années, la semaine de santé de la mère et l'enfant a permis de renforcer les efforts du gouvernement et ses partenaires.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.