Kenya: Les enfants reprennent le chemin de l'école après un confinement destructeur

C'est la rentrée des classes au Kenya. Après neuf mois de fermeture en raison de la pandémie du Covid 19, les écoles rouvrent enfin leurs portes à plus de 16 millions d'écoliers. Cette longue fermeture, décrétée dès le mois de mars dernier, a eu des conséquences désastreuses pour les enfants. On s'attend à un décrochage scolaire massif dans le pays.

Ils attendent depuis plus de neuf mois leur retour derrière les bancs de l'école. Près d'une année sans instruction ou presque car, si les cours à distance ont été mis en place par certains établissements, en réalité très peu de Kenyans ont eu accès au matériel technologique nécessaire.

Cette longue fermeture des écoles est difficilement compréhensible dans le pays alors même que les églises, les restaurants, les magasins n'ont quasiment jamais fermé depuis le début de la pandémie.

De graves conséquences pour les enfants

Les conséquences sur les enfants sont dramatiques.

Le boom des grossesses adolescentes d'abord. Selon l'Unicef, plus de 2 adolescentes sur 5 sont enceintes en ce moment au Kenya. Des jeunes filles délaissées par leurs parents qui eux doivent continuer de travailler. Certaines d'entre elles se sont mariées, encore mineures.

Ensuite, les enfants des rues, qui sont de plus en plus nombreux dans la capitale à vivre de la mendicité. D'autres se sont mis à travailler pour aider leurs parents à subvenir aux besoins de la famille. Sans parler de la délinquance et de la consommation de drogue qui explosent chez les jeunes.

Autant d'enfants, peut-être des centaines de milliers, qui ne reprendront pas ce lundi le chemin de l'école.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.