Congo-Brazzaville: Bonne et heureuse année 2021 !

Alors que débute une année dont nul ne peut dire aujourd'hui ce qu'il sortira étant donné l'incertitude générale que génère la pandémie du coronavirus sur toute l'étendue du globe nous n'hésitons pas un instant à souhaiter une bonne et heureuse année à toutes celles et tous ceux qui consultent les nouvelles que diffuse en continu sur la Toile l'Agence d'Information d'Afrique Centrale, qui lisent en version imprimée ou en version numérique nos deux quotidiens - Les Dépêches de Brazzaville, Le Courrier de Kinshasa - ainsi que notre hebdomadaire Les Dépêches du Bassin du Congo, qui se réfèrent aux émissions de notre Web Télé et qui consultent simultanément notre Newsletter, bref qui nous font confiance depuis des années dans la collecte et la diffusion d'informations de toute nature concernant l'Afrique centrale et le Bassin du Congo entendu dans son sens le plus large.

S'il est vrai que notre groupe de presse a été durement impacté, comme toutes les entreprises petites et grandes sur les cinq continents, par la crise dramatique qui a marqué l'année 2020 dont nous venons de vivre les dernières journées, il l'est tout autant que nous n'avons pas baissé les bras et que nous ne les baisserons pas. Ceci tout simplement parce que rien n'est plus important, dans le temps difficile où nous vivons, que de rassembler, d'analyser, de vérifier, puis de transmettre les informations qui permettront aux citoyens, aux entreprises, aux institutions, à la communauté humaine dans son ensemble de suivre et de décrypter l'actualité de cette partie du monde jour par jour, heure par heure.

Plus que jamais, dans la période trouble que nous traversons tous, il importe en effet de rendre compte sobrement mais précisément, minutieusement même, de ce qui se passe dans notre environnement proche ou lointain. Et c'est bien le devoir que nous nous sommes imposés lorsque, il y a deux décennies, dans le moment très difficile provoqué par les troubles ayant marqué la fin du siècle précédent nous avons jeté les bases du groupe de presse dont vous parcourez chaque jour les différents organes dans leurs différentes versions imprimée ou numérique.

Qu'il nous soit permis à ce propos de remercier une fois encore tous ceux et toutes celles qui ont soutenu de différentes façons le développement de notre agence de presse tout au long de ces années. Sans leur appui, sans leur soutien, sans leur engagement à nos côtés nous n'aurions pas pu faire de l'Agence d'Information d'Afrique Centrale le puissant groupe de médias qu'elle est devenue et qui occupe aujourd'hui une place éminente dans le cadre très divers des organes de presse du vaste, pour ne pas dire immense Bassin du Congo.

Bonne et heureuse année 2021 donc à vous qui lisez chaque jour les journaux que nous publions. Aussi dur que soit le temps que nous vivons soyez convaincus que nous mettrons tout en œuvre dans les mois à venir afin de poursuivre sans désemparer sur la voie empruntée il y a vingt ans et que, par conséquent, vous pouvez aujourd'hui plus encore qu'hier avoir confiance en nous.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.