Afrique: Le dernier baroud d'honneur de Donald Trump

Président Donald Trump

C'est peut-être son dernier baroud d'honneur, mais son attitude fait scandale.En essayant de faire pression sur le secrétaire d'Etat de Géorgie pour qu'il trouve 11 780 voix lui permettant de remporter l'élection là bas, il a véritablement dépassé les bornes.

Le fait que sa conversation ait été enregistrée et qu'elle ait été retransmise sur le site du Washington Post a définitivement déconsidéré l'ancien président des Etats Unis. C'est un homme entêté refusant jusqu'au bout sa défaite qui va devoir céder sa place le 22 janvier prochain. Il est cloîtré à la maison blanche entouré du dernier carré de ses fidèles décidés à le suivre dans ses délires. Il va être obligé de passer la main quoi qu'il advienne, mais cette élection du 46è président des Etats Unis restera dans les annales comme la plus étonnante de l'histoire électorale des Etats Unis.

A quinze jours de l'investiture officielle de son successeur à la maison blanche, Donald Trump est plus que jamais convaincu qu'il se succédera à lui-même. Le rejet des multiples requêtes qu'il a déposées ne lui a pas fait admettre que l'élection du 5 novembre était définitivement perdue pour lui. Le vote des grands électeurs, le 14 décembre, ne l'a pas découragé.

Conforté par le soutien de la frange la plus extrémiste de ses électeurs, il a continué son combat pour faire admettre qu'on lui a volé la victoire. Son camp l'a néanmoins petit à petit lâché, les élus républicains, dans leur grande majorité, ne l'ont pas suivi dans sa démarche. La dernière étape va se dérouler au Congrès demain 6 janvier avec la validation des résultats de l'élection présidentielle par le Congrès, ouvrant ainsi la voie à l'installation de Joe Biden à la maison blanche.

Le monde entier assiste plutôt effaré au spectacle qui lui est offert. Certains habitants des pays du tiers monde ne peuvent s'empêcher d'ironiser sur les péripéties de cette élection rappelant à juste titre que c'est souvent chez eux que pareil scénario a lieu et que les Etats-Unis viennent alors leur faire la leçon. A présent, tout le monde attend la suite des événements et espère que la raison l'emportera chez Donald Trump..

A La Une: Afrique

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.