Congo-Kinshasa: Crashes d'hélicoptères des FARDC - L'Assemblée nationale demande une « enquête approfondie »

L'Assemblée nationale exige une « enquête approfondie » sur les crashes des deux hélicoptères de l'armée, survenus fin décembre dernier dans l'est de la RDC.

Dans un communiqué signé par sa présidente Jaynet Kabila, la commission défense et sécurité de l'Assemblée nationale demande au gouvernement « d'élucider avec diligence, à travers une enquête approfondie les circonstances malheureuses et exactes de ce double accident et d'autres crash enregistrés ces derniers temps par les aéronefs des FARDC afin d'une meilleure prise en charge du secteur. »

D'après cette commission, sept militaires et quatre pilotes congolais ont trouvé la mort dans ces incidents, survenus en décembre entre Mambasa (Ituri) et Kisangani (Tshopo).

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.