Maroc: Banque de Projets - 03 questions au DG du CRI de Casablanca-Settat, Salmane Belayachi

interview

Casablanca — Le directeur général du CRI de Casablanca-Settat, Salmane Belayachi, aborde, dans un entretien à la MAP, le sujet des investissements mobilisés dans le cadre de la Banque de projets, lancée en septembre 2020 par le ministère de l'Industrie, du commerce, de l'économie verte et numérique:

1. Quelles sont les perspectives de développement économique de la région Casablanca-Settat ? Quels sont les investissements mobilisés dans ce cadre ?

La région de Casablanca-Settat qui représente le premier pôle industriel du Royaume est en train de récolter les premiers fruits de la réforme des CRI puisqu'à fin octobre et malgré le contexte particulier que nous vivons, 117 projets ont reçus un avis favorable de la commission régionale unifiée de l'investissement, ce qui va permettre d'attirer plus que 37 milliards de dirhams (MMDH) d'investissement avec une projection de création de plus de 22.000 emplois directs.

La ventilation faite par le ministère de l'Industrie concerne plusieurs secteurs entre autres l'agroalimentaire, chimie-parachimie, le textile, électrique -électronique totalisant presque la moitié des projets d'investissements potentiels identifiés dans le cadre de la banque de projets.

2. Quelle approche adopte le CRI Casablanca-Settat pour le bon déploiement de cette initiative stratégique ?

Dans l'objectif d'accompagner les investisseurs intéressés par cette initiative et les faire bénéficier de tout l'arsenal d'accompagnement mis en place par les pouvoirs publics afin de les doter d'une offre globale et complète, on se doit d'être efficace, synchronisé entre les différents intervenants et clair en termes de communication et de prise de décisions vis à vis des investisseurs et bien évidemment de faire tout ça dans des délais records.

C'est avec ce leitmotiv que le CRI compte répondre à ces impératifs en :

- Intégrant les points focaux de la war-room dans la plateforme d'instruction des projets d'investissement CRI-Invest et les faire bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette plateforme en termes de dispatch, instruction et suivi vu que la Commission régionale unifiée de l'investissement (CRUI) est la seule commission habilitée à instruire des projets d'investissements.

- Déclencher systématiquement la procédure de l'évaluation préalable dès la manifestation d'intérêt pour donner un son de cloche clair aux investisseurs quant à la position des administrations, ce qui va permettre une bonne prise de température par rapport à la pertinence, la mise en œuvre et les points de vigilance à prendre en considération en amont, c'est le meilleur moyen d'éviter les surprises par la suite.

- La loi 47-18 qui a défini les délais de programmation et d'instruction à 60 jours ce qui est déjà une avancée considérable par rapport aux délais pratiqués avant la réforme. Ceci-dit, le CRI de la région Casablanca-Settat s'engage à instruire tous les dossiers de la banque de projets dans la cadre de l'évaluation préalable en moins de 10 jours

3. Quelles sont vos attentes par rapport à ce nouveau chantier et vos perspectives d'évolution ?

Nous ne pouvons que nous réjouir de voir une deuxième vague de projets arrivés à quelques semaines du lancement de la première vague. Cela témoigne du potentiel de cette initiative stratégique, et de la possibilité d'atteindre l'objectif de substitution de 34 MMDH des importations annuelles de produits finis (183 MMDH), plutôt que prévu.

Il s'agit là d'une vraie opportunité pour les investisseurs de saisir cette fenêtre de tir puisqu'on assiste à un vrai alignement des astres : il y a un marché à portée de main, le besoin de consommation n'est pas projeté mais avéré, un excellent timing pour se faire financer et un dispositif d'accompagnement au niveau central et régional.

Tous les ingrédients et toutes les conditions sont réunis pour que ça soit une opération de "plug and play" pour les investisseurs, et on espère que les premiers projets qui vont émerger entraînent un effet de contagion, en tout cas le CRI de Casablanca-Settat prend sa mission à cœur et s'engage pour être le partenaire public régional privilégié de l'investisseur, pour l'accompagner et lui faciliter les démarches administratives.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.