Congo-Kinshasa: La mise en examen de Lumbala est un signal fort pour d'autres responsables des groupes armés (Xavier Maky)

« La mise en examen judiciaire de Roger Lumbala par la justice française est un signal fort pour d'autres responsables des groupes armés qui continuent à commettre des crimes graves en Ituri », a indiqué l'organisation de défense des droits de l'homme Justice plus mardi 5 janvier à Bunia.

Selon cette structure, les crimes reprochés à l'ancien chef de guerre et patron du Rassemblement congolais pour la démocratie-National (RCD-N), ont été commis dans une partie de l'Ituri dans la région de Nyanya en territoire de Mambasa.

Le coordonnateur de cette ONG, Xavier Maky parle d'une victoire pour les victimes qui commençaient déjà à perdre espoir. Il espère que justice sera rendue à ces victimes, en attendant la réparation pour les préjudices qu'elles ont subis.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.