Cote d'Ivoire: Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale - Des capsules pédagogiques à la disposition des futures sages-femmes

Contribuer efficacement à réduire la mortalité maternelle et néonatale. Tel est l'objectif de l'Ong « Sauvons deux vies » qui a offert, le 30 décembre, des capsules pédagogiques à l'Institut national de formation des agents de santé (Infas) au Chu de Treichville.

Selon la donatrice, Sow Kadidia, présidente de l'Ong, la problématique de la mortalité maternelle et néonatale devrait interpeller tous les professionnels qui ont une expérience à partager. Cela passe par une bonne formation des sages-femmes qui gèrent la question au quotidien.

S'inscrivant donc dans la vision de l'Infas qui fait de l'excellence son cheval de bataille, Sow Kadidia, anciennement enseignante dans l'institution, a conçu cinq capsules pédagogiques pour mettre les apprenantes en situation professionnelle, avant les stages pratiques. Mieux, ces supports peuvent servir aux professionnels de la santé pour renforcer leurs capacités, fait remarquer la présidente de « Sauvons deux vies ».

Ces capsules concernent donc des cours pratiques d'accouchement normal, la délivrance artificielle, l'examen du placenta, l'examen du nouveau-né et la pose du dispositif intra utérin qui est la pose de méthode contraceptive, notamment le stérilet, explique Sow Kadidia.

La directrice générale de l'Infas, le Pr Méliane N'Dhatz Ebagnitchié, qui se félicite de la démarche de l'Ong, a expliqué que les capsules pédagogiques ont l'avantage de permettre à l'étudiant d'avoir la maîtrise des gestes qui sauvent avant le stage pratique. Elle a indiqué que ces supports seront disponibles sur la plateforme de formation « pour que les apprenants s'en imprègnent, au lieu de passer leur temps à regarder des films ».

Elle précise que l'encadrement des futurs praticiens doit être de qualité, pour réussir la lutte contre la mortalité maternelle et néonatale. « Ces capsules pédagogiques serviront également à renforcer les capacités des professionnels qui se sont momentanément éloignés des hôpitaux et qui doivent y revenir », se réjouit le Pr Méliane N'Dhatz Ebagnitchié.

Elle a souhaité que l'initiative de l'Ong « Sauvons deux vies » fasse tache d'huile dans le milieu. Sow Kadidia promet des actions similaires dans les semaines à venir.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.