Maroc: Trois questions au directeur régional de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau à Drâa-Tafilalet

interview

Errachidia — Le directeur régional de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau à Drâa-Tafilalet, Mimoune Zemzami, aborde, dans un entretien à la MAP, les mesures prises pour faire face aux effets des perturbations climatiques sur le réseau routier régional durant la saison hivernale.

1- Quels ont été les préparatifs pour faire face à la saison hivernale au niveau de la région de Drâa-Tafilalet ?

La période de préparation pour la saison hivernale débute en juillet de chaque année par l'entretien et la réparation des engins d'intervention, ainsi que l'achat de nouvelles machines pour renforcer la flotte des travaux publics de la région qui en compte 60.

Il s'agit aussi de l'entretien préventif du réseau routier, à travers le nettoyage des ouvrages d'évacuation des eaux, le curage des fossés, la rénovation et le renforcement des panneaux de signalisation, ainsi que la formation des chauffeurs et des techniciens en matière d'entretien des machines et d'assainissement des routes.

La Direction régionale procède, dans le même cadre, à l'organisation des équipes d'intervention et à l'élaboration du programme de mise en place des engins au niveau des points sensibles du réseau routier régional, sachant que la région compte 750 points de coupure (1.300 km) à cause des inondations ou des chutes neige.

Elle procède aussi à l'acquisition des matières premières nécessaires, dont le carburant, le sel d'épandage et le ciment, ainsi qu'à la maintenance du réseau des communications entre les engins d'intervention et les services extérieurs du ministère de l'Equipement.

2- Quelles sont les mesures adoptées pour les interventions sur le terrain durant cette période de l'année ?

La phase d'intervention est considérée comme très importante dans le cadre des missions de la Direction régionale de l'Equipement pour faire face aux conséquences de la vague de froid et des chutes de neige sur le réseau routier au niveau de la région de Drâa-Tafilalet.

Les interventions des équipes relevant de la Direction portent, entre autres, sur les crues de oueds, en plaçant une signalisation verticale au niveau des tronçons routiers touchés dans le but d'aviser les usagers de la route et les protéger des risques des inondations.

Les services compétents opèrent aussi des interventions pour rétablir la circulation et garantir la fluidité du trafic routier, en ouvrant des passages provisoires, éliminant les dépôts de boue, nettoyant la chassée et mettant en place des ponts de secours en cas de besoin.

Une évaluation des dégâts est effectuée, ainsi que des études relatives aux grands travaux de réparation à effectuer suivant le degré des dégâts, ainsi que la programmation des opérations de réforme à venir.

3- Les coupures des routes dans certaines zones à cause des chutes de neige posent quelques problèmes. Quel est le travail accompli pour rétablir une circulation normale dans ces cas ?

Les interventions effectuées pour le déneigement des routes au niveau des réseaux structurants sont une priorité, en vue de garantir l'acheminement des marchandises et des produits de première nécessité, tout comme au niveau du réseau intermédiaire reliant les routes structurantes aux centres des communes et aux villages, ainsi qu'au niveau des réseaux de proximité.

Ces opérations portent notamment sur le déneigement des routes, ainsi que l'utilisation du sel d'épandage pour empêcher la formation de la grêle et éviter les risques de glissage.

Les services du ministère de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau interviennent, en cas de nécessité, au niveau des routes non bitumées, en utilisant les bulles, les niveleuses et les chargeuses.

Ils peuvent aussi décider la suspension du trafic routier lors des tempêtes de neige empêchant une bonne visibilité, comme c'est le cas souvent sur la route nationale 13, entre Timahdite cet Ait Oufella, et au niveau de la route nationale 9, dans la zone de Tichka.

Le trafic est détourné dans ces cas sur des axes routiers de secours aménagés d'avance pour assurer la continuité du trafic routier dans des conditions garantissant la sécurité des usagers.

Les coupures sont annoncées à travers des bulletins diffusés sur les ondes de la radio et la télévision, sachant que les usagers peuvent s'informer à tout moment sur l'état des routes en appelant le numéro de la permanence hivernale de la Direction générale des routes et du transport terrestre.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.