Madagascar: Trafic d'or - La douane non saisie pour les formalités d'usage

La douane malgache n'a pas été saisie pour les formalités d'usage au départ du vol de l'avion privé à l'aéroport d'Ivato. C'est ce que précise, en tout cas, la Direction Générale des Douanes dans un communiqué. « Etant donné que l'exportation d'or a été suspendue depuis le mois d'août de l'année dernière, il est clair qu'il s'agit bien d'une exportation de contrebande, ne bénéficiant d'aucune autorisation que ce soit.

Il a été vérifié que tous documents présentés concernant la marchandise sont des documents falsifiés » selon ce communiqué. Dans tous les cas, l'administration douanière prend actuellement les dispositions qui s'imposent dans le cadre de cette affaire. « L'enquête est actuellement en cours sur les 5 personnes impliquées, l'une est recherchée par les autorités, une seconde est retenue en garde à vue par la douane malgache et les trois autres ayant effectivement pris le vol, retenues par les autorités en Afrique du Sud .

Par ailleurs, plusieurs personnes sont aujourd'hui en cours d'audition. Tout ceci étant, la Douane tient à préciser qu'elle n'a pas été saisie pour les formalités d'usage au départ si elle devrait obligatoirement l'être 24 heures à l'avance pour un contrôle conjoint Douane-PAF-Santé. Ce qui explique son absence au départ du vol à l'aéroport d'Ivato, Antananarivo, où les passagers et bagages ont été embarqués (le transit sur Tuléar n'étant prévu que pour un approvisionnement en carburant). Les seules formalités remplies sont celles au niveau de la PAF . L'enquête suit son cours et la coopération internationale suit de près cette affaire et en particulier l'Administration de l'Afrique du Sud qui apporte son aide précieuse à la douane malgache. La Douane ne manquera pas d'apporter de plus amples informations au public et à la presse dès que possible ». Une affaire à suivre.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.