Madagascar: Routes nationales - Gros dégâts aggravés par la pluie

RN6 entre Ambondromamy et Antsohihy, voire jusqu'à Ambanja ; RN7 entre Antananarivo et Antsirabe, jusqu'à Fianarantsoa et Toliara ; RN2 et RN4 commencent également à montrer quelques signes de dégradations plus ou moins importants.

Difficile depuis quelques mois d'emprunter certains axes routiers, notamment ceux parmi les plus fréquentés. L'état de dégradation avancée de plusieurs tronçons de la RN6 est particulièrement dénoncé par les usagers de la route. A une dizaine de kilomètres d'Ambanja, le bitume déjà existant depuis de longtemps fait place, avec l'arrivée de la pluie, à une épaisse couche de boue dans laquelle les véhicules s'enlisent inévitablement. Poids lourds et véhicules de transport de voyageurs se retrouvent alors facilement piégés dans cette matière visqueuse aux couleurs latéritiques. Leurs mésaventures risquent encore de durer un moment. Ailleurs, l'état dégradé des routes amène les automobilistes à rouler au pas sur certains tronçons. Le temps de parcours se retrouve ainsi rallongé de plusieurs heures, sans parler de l'usure des véhicules, sévèrement soumis à un régime éprouvant.

Le non-respect des charges utiles des poids lourds est désigné comme l'une des premières causes de la dégradation rapide de ces routes nationales. Des usagers réguliers des RN7 et RN2 en particulier, ajoutent que la régularité de l'entretien au niveau de ces routes nationales fait défaut. S'y ajoute la saison pluvieuse qui bat son plein, aggravant sérieusement les dégâts. En l'absence de prise en charge rapide de la situation, celle-ci risque encore de s'éterniser.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.