Cote d'Ivoire: Dialogue Public privé - La première réunion de l'année du Comité technique de concertation se tient aujourd'hui

Le ministre de l'Économie et des Finances, Adama Coulibaly, préside aujourd'hui, à partir de 14h30, la première réunion de l'année 2021 du Comité technique de concertation(Ctc), à la salle de conférence du ministère de l'Économie et des Finances au 20e étage de l'immeuble Siam.

A cette rencontre, prendront part des membres du gouvernement ou leurs représentants (ministre de l'Économie et des Finances ; ministre du Commerce et de l'Industrie; ministre du Budget et du Portefeuille de l'État ; ministre de la Promotion des PME ; ministre de l'Emploi et de la Protection Sociale ; ministre de la Santé et de l'Hygiène publique), le représentant du Premier ministre, le président de la Chambre nationale des métiers de Côte d'Ivoire ; le président de la Chambre nationale d'agriculture de Côte d'Ivoire ; le président de la Fédération ivoirienne des Pme ; mais aussi le secrétaire exécutif du Comité de concertation État - secteur privé (SE-CCESP) et les organisations représentant le secteur privé.

Selon une note du SE-CCESP, les échanges qui se déroulent dans le cadre du dialogue public/privé porteront notamment sur l'instauration de régimes spécifiques aux Pme en matière de fiscalité intérieure, à travers l'avènement du régime des entreprenants avec l'annexe fiscale 2021; la facilitation du paiement en ligne des impôts à travers les plateformes digitales : e-impôts, SIGICI et mobile money ; des mesures d'incitation à l'embauche telles que les crédits d'impôts prévus dans les récentes annexes fiscales ; l'accélération de la mise en œuvre du programme Phoenix.

En outre, « une attention particulière sera accordée à l'état des lieux et aux perspectives des mesures de soutien aux Pme dont le Fonds de soutien aux Pme, mis en place dans le cadre de l'atténuation de l'impact de la pandémie Covid-19 et le Plan de relance post-Covid 19 ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.