Cote d'Ivoire: Législatives 2021 dans le N'ZI / PDCI-RDA-RHDP - Rude bataille à l'horizon

La bataille pour les législatives annoncées pour le 6 mars 2021 prochain en Côte d'Ivoire s'annonce rude entre les différents partis politiques, notamment le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et son ex-allié, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), dans la région du N'Zi.

Dans les trois départements que compte la région du NZI, cinq sièges de députés sont à pourvoir dans les circonscriptions électorales de Dimbokro, Bocanda et Kouassikouassikro.

Trois mois après sa victoire controversée du 31 octobre 2020 dernier, le RHDP entend démontrer aux yeux du monde qu'il est « la première force politique » dans cette partie du centre du pays où il possède dans son écurie, le président du Conseil régional du N'Zi, trois maires et un député sur cinq parlementaires que compte la région, considérée comme le bastion du vieux parti. Le PDCI-RDA du président Henri Konan Bédié, gardien du temple et de l'héritage laissé par Félix Houphouët-Boigny, conscient qu'il doit garder son statut de leader de l'opposition ivoirienne, n'entend plus céder un pouce de son bastion parti en lambeaux lors des élections de 2016, avec l'échec patent de ses candidats face au RHDP. Lui qui, à ce jour, compte trois députés sur les cinq que compte la région, croit dur comme fer que les populations ne lui tourneront pas le dos au profit de son ex-allié.

Pour ces élections dont l'enjeu est de taille pour le contrôle de l'hémicycle, chaque parti politique compte mettre dans le starting-block, le 6 mars 2021 prochain, des poids lourds de son écurie.

Dans le département de Dimbokro, pour occuper les deux fauteuils au parlement, dans le camp du RHDP, la coordination régionale du parti présidentiel conduite par le secrétaire d'Etat, Koffi N'guessan Lataille, a opté pour Yao Kouadio Séraphin, actuel détenteur du fauteuil de député Dimbokro commune depuis 2016, sous la bannière de l'UDPCI avant de virer au RHDP.

En sous-préfecture, c'est le conseiller économique, social et environnemental, Koffi Eugène, qui a été désigné pour avoir les faveurs des populations d'Abigui, Djangokro et Nofou. Face à ces candidats RHDP qui croient dur comme fer en leur victoire, le PDCI-RDA alignera certainement des jeunes loups pour ne pas perdre la face une seconde fois face au parti de Ouattara qui ne cache pas son intérêt pour cette région.

Pour la reconquête du fauteuil perdu en 2016 face au candidat du RHDP, transfuge de l'UDPCI, un candidat de taille pointe à l'horizon. Il a le mérite, selon certaines langues, d'avoir redynamisé le Pdci-Rda à Dimbokro à travers des tournées dans les sections et comités de base. Il bénéficie du soutien total de toute l'opposition du département, selon des indiscrétions.

Dans la circonscription électorale d'Abigui, Djangokro et Nofou, le député sortant, Kouassi Magloire, tentera, vaille que vaille, de conserver son fauteuil à l'Hémicycle. Ce professeur de lettres modernes à l'Université Alassane Ouattara de Bouaké, élu en 2016 au compte du PDCI, veut rempiler pour un second mandat au nom du parti d'Henri Konan Bédié.

Dans le département de Bocanda, l'actuel maire de la ville, Kramo Kouassi, est pressenti pour briguer, au nom du RHDP, en compagnie du délégué sous-préfectoral de Nzècrêzêssou, Brou Juste Tano, les deux sièges que compte la circonscription électorale de Bocanda- Bengassou-Nzècrêzêssou et Kouadioblékro communes et sous-préfectures.

Dans ce deuxième département du N'Zi, la bataille ne sera pas de tout repos puisque pourraient figurer sur la liste des prétendants contre le maire de Bocanda et son colistier, des dinosaures du plus vieux parti de Côte d'Ivoire notamment la députée sortante, N'zi Eliane, et bien d'autres cadres.

Dans cette contrée du Nzi, plusieurs autres candidatures sont annoncées. Dans le département de Kouassikouassikro, le seul siège de la circonscription électorale sera brigué par le RHDP avec comme porte-étendard, son délégué départemental, Tieha Kouassi Vénance. Mais celui-ci devra croiser le fer avec le député sortant, Yao Koffi Jean Paul, qui entend défendre farouchement les couleurs de son parti, le PDCI-RDA, au cours de ce scrutin de taille.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.