Burkina Faso: Coupe de la Confédération de la CAF - Salitas, pas à pas vers la phase de groupes

L'équipe burkinabè de Salitas FC s'est qualifiée le mercredi 6 janvier 2020 pour le tour de cadrage de la coupe de la Confédération de la CAF en battant au stade du 4 Août de Ouagadougou, la formation soudanaise d'El Amal Atbara par le score de 2 buts à 0. Les Colombes de Ouaga 2000 connaitront leur adversaire pour ce tour de barrage le 8 janvier prochain à l'issue d'un tirage au sort.

Après s'être imposée par la plus petite des marges au Soudan au match aller, le Salitas avait abattu 50% du travail avant le match retour. Malgré cet avantage, ce sont des Colombes de Ouaga 2000 qui sont vite entrés dans leur match, hier 6 janvier, en ouvrant le score par leur latéral gauche, Michel Aouba, d'un centre tir qui trompe l'expérimenté gardien de but soudanais Akram El Hadji Tam (8e). En allant chercher les Soudanais dans leur dernier retranchement, les poulains de Ladji Coulibaly se sont mis en confiance et ont déroulé leur jeu sans être inquiétés.

Sans arguments, El Amal n'a fait que subir. Le rugueux milieu défensif de Salitas Sami Hien tente une frappe instantanée mais la balle finie sa course dans les gangs du gardien soudanais. Pendant que tout le monde s'attendait à un score de 1 but à 0 à la pause, sur coup franc Daniel Ouédraogo dépose le ballon sur la tête de Kalifa Nikiéma qui ouvre son compteur but en campagne africaine (45+ 1). Du retour des vestiaires, c'est la même configuration.

Les Burkinabè mettent le pied sur le ballon et déroulent. Aboubacar Sidiki Traoré se loupe dans sa frappe sur coup franc dès la 46e mn et le cuir est bien capté par le goal d'El Amal. La seule véritable occasion de but des Soudanais est intervenue à 10 minutes de la fin du match, lorsque Ahmed Ali Hussein se mélange les pieds face au gardien de but burkinabè Ousmane Rabin Sanon. L'entraineur de Salitas Ladji Coulibaly a dit s'attendre à ce match facile.

« On s'attendait à une équipe qui allait résister. Et ça ne m'a pas étonné par rapport au match aller. Les soudanais n'ont fait que jeter les ballons et on s'était préparé à cela. Mes joueurs ont respecté les consignes données», at-il révélé. Pour le milieu de Salitas, Sami Hien, lui et ses coéquipiers s'attendaient à une telle configuration de la rencontre. « On était confiant. Au match aller c'était pareil. Il fallait presser les 15 premières minutes pour pouvoir scorer. Notre objectif était de jouer le tour de cadrage », a-t-il souligné.

Salitas FC devra attendre le tirage au sort le 8 janvier prochain pour connaitre son adversaire au tour de cadrage qui sera l'une des équipes éliminées du deuxième tour préliminaire de la Ligue des Champions. Il y a deux saisons de cela, l'équipe du Colonel Yac avait pu franchir ce match de barrage pour jouer les matchs de poules. L'objectif de Salitas cette saison est de rééditer cet exploit.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.