Angola: Le commerce entre l'Angola et le Ghana doit être stimulé - Dit l'ambassadeur angolais

Accra (De l'envoyé spécial) - L'ambassadeur d'Angola au Ghana, Augusto da Silva Cunha, a déclaré mercredi à Accra, la capitale du Ghana, que le commerce entre les deux pays devait être stimulé.

Augusto da Silva Cunha s'est adressé à la presse quelques instants après l'arrivée à Accra du vice-président de la République d'Angola, Bornito de Sousa, qui représente jeudi le Chef de l'État angolais, João Lourenço, lors de la cérémonie d'investiture du Président réélu, Nana Akufo -Addo.

Selon le diplomate angolais, en février 2021, une réunion de la Commission mixte Angola / Ghana devrait avoir lieu, mais elle a été reportée en raison de la pandémie Covid-19. Cependant, il espère donc que la réunion puisse se tenir au cours de l'année 2021, ayant pour point fort, la suppression des visas dans les passeports diplomatiques et de service.

Pour l'ambassadeur, l'Angola peut tirer avantage de cette coopération, en particulier dans les secteurs agricole et des affaires, soulignant qu'il existe de nombreuses entreprises angolaises et ghanéennes intéressées à explorer les deux marchés, dès que les conditions soient favorables.

Le Ghana entretient d'excellentes relations d'amitié et de coopération avec l'Angola, entre autres, dans des domaines tels que l'éducation, l'environnement, l'aviation, la pêche et des hydrocarbures.

Augusto da Silva Cunha s'est adressé à la presse quelques instants après l'arrivée à Accra du vice-président de la République d'Angola, Bornito de Sousa, qui représente jeudi le Chef de l'État angolais, João Lourenço, lors de la cérémonie d'investiture du Président réélu, Nana Akufo -Addo.

Selon le diplomate angolais, en février 2021, une réunion de la Commission mixte Angola / Ghana devrait avoir lieu, mais elle a été reportée en raison de la pandémie Covid-19. Cependant, il espère donc que la réunion puisse se tenir au cours de l'année 2021, ayant pour point fort, la suppression des visas dans les passeports diplomatiques et de service.

Pour l'ambassadeur, l'Angola peut tirer avantage de cette coopération, en particulier dans les secteurs agricole et des affaires, soulignant qu'il existe de nombreuses entreprises angolaises et ghanéennes intéressées à explorer les deux marchés, dès que les conditions soient favorables.

Le Ghana entretient d'excellentes relations d'amitié et de coopération avec l'Angola, entre autres, dans des domaines tels que l'éducation, l'environnement, l'aviation, la pêche et des hydrocarbures.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.