Afrique Centrale: Incursion de l'armée Rwandaise et Burundaise sur le sol congolais - Juvénal Munubo demande des explications à Aimé Ngoy Mukena

Plus personne ne comprend la situation à l'Est du pays, principalement au sujet de la présence de troupes rwandaises et burundaises sur le territoire de la RD. Congo. Ce sont des experts de l'ONU qui, dans leur dernier rapport présenté le 23 décembre 2020 au Conseil de Sécurité, ont alerté l'opinion publique de cette situation.

Dans les conclusions de ce rapport, il est déclaré que ces troupes ont installé leur base au pays et commis des exactions graves entre fin 2019 et octobre 2020. Dans l'entretemps, ni Kinshasa, ni Kigali, encore moins Bujumbura n'ont fixé l'opinion sur cette dénonciation en tenant compte, bien évidemment dans le passé, des affrontements qui se déroulés de 1998 à 2002.

Usant de ses prérogatives de Député National, Juvénal Munubo a déposé ce mardi 5 janvier, au bureau de l'Assemblée Nationale, une question orale avec débat adressée au Ministre National de la Défense, Aimé Ngoy Mukena.

Pour cet élu membre de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC), formation politique dirigée par Vital Kamerhe, il est judicieux que le Gouvernement de la République fournisse «sans tarder toutes les explications y afférentes à l'Assemblée Nationale et que l'intégrité du territoire national doit urgemment être préservée».

Aux micros de la radio Top Congo FM, ce mecredi 6 janvier 2020, Juvénal Munubo a laissé entendre que le bureau d'âge n'a pas encore inscrit à l'Ordre du jour sa requête et pour lui, il ne tardera pas à le faire incessament.

En effet, les experts de l'ONU ont affirmé que les troupes rwandaises ont agi entre fin 2019 à octobre 2020, tandis que l'armée burundaise aurait lancé des incursions entre novembre 2019 et juillet 2020 dans le Sud-Kivu.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.