Maroc: Les grossistes de moins en moins optimistes

51% des patrons sondés anticipent une baisse des ventes au quatrième trimestre 2020

L' optimisme perd du terrain parmi les chefs d'entreprise opérant dans le secteur du commerce de gros. Ils seraient plus de la moitié à s'attendre à un recul des ventes au quatrième trimestre de l'année 2020, si l'on en croit le Haut-commissariat au plan (HCP). En effet, selon les résultats des enquêtes de conjoncture réalisées par l'institution publique auprès des entreprises relevant du secteur du commerce de gros au titre du quatrième trimestre 2020, «les anticipations de 51% des grossistes affichent une baisse du volume global des ventes pour le quatrième trimestre 2020 et une hausse selon 20%».

Cette évolution serait principalement attribuable à la baisse des ventes dans les «Autres commerces de gros spécialisés», le «Commerce de gros de biens domestiques» et le «Commerce de gros d'autres équipements industriels», a expliqué le Haut-commissariat dans une note d'information rendue publique récemment. A en croire le HCP, principal producteur de l'information statistique économique, démographique et sociale et chargé de l'établissement des comptes de la nation, cette variation serait également attribuée à la hausse des ventes dans le «Commerce de gros d'équipements de l'information et de la communication», a-t-il souligné de même source.

Selon les résultats de ces enquêtes trimestrielles, les commandes prévues pour le quatrième trimestre de l'année écoulée seraient d'un niveau inférieur à la normale selon un peu plus d'un tiers des chefs d'entreprise (33%). Des anticipations des grossistes concernant l'emploi, il ressort qu'il connaîtrait une stabilité des effectifs selon la majorité des grossistes (83%).

Si l'on en croit le Haut-commissariat, les grossistes sondés ne seraient que 15% à prévoir une baisse. A noter que les appréciations des patrons du secteur du commerce de gros telles qu'elles ressortent des enquêtes de conjoncture réalisées par le HCP au titre cette fois-ci du troisième trimestre 2020 ne sont pas non plus encourageantes. En effet, au troisième trimestre 2020, il ressort que les ventes du secteur du commerce de gros sur le marché local auraient connu une baisse selon 69% des grossistes interrogés. A en croire le Haut-commissariat, les patrons sondés par cette institution ne seraient que 7% à déclarer s'attendre à une hausse des ventes de ce secteur.

Dans sa note d'information, l'institution publique a expliqué que cette évolution serait principalement attribuable à la baisse des ventes dans les «Autres commerces de gros spécialisés», le «Commerce de gros de biens domestiques» et le «Commerce de gros d'autres équipements industriels». Selon la même source, la baisse des ventes du secteur serait aussi liée à la hausse des ventes enregistrée au cours de cette période étudiée dans le «Commerce de gros d'équipements de l'information et de la communication». Il est à souligner que les grossistes ont été aussi sondés sur les stocks de marchandises.

Il ressort ainsi des enquêtes menées auprès des entreprises opérant dans le secteur du commerce de gros qu'ils se seraient situés à un niveau normal selon 62% des grossistes interrogés. Selon le HCP dont les missions consistent aussi à élaborer des études dans les domaines de la conjoncture, du cadrage macroéconomique et de la prospective, un quart des grossistes sondés (25%) considère en revanche que les stocks de marchandises seraient situés à un niveau inférieur à la normale.

Quant aux observations enregistrées au niveau des prix de vente, la tendance observée aurait affiché une baisse, selon 49% des chefs d'entreprise et une hausse selon 10% d'entre eux.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.