Mozambique: Le PAM aide 400.000 personnes touchées par le conflit dans le nord-est du pays

Des personnes déplacées dans le quartier d'Alto Gingone, Pemba, province de Cabo Delgado
7 Janvier 2021

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a fourni une aide alimentaire à 400.000 personnes touchées par le conflit dans la province de Cabo Delgado, dans le nord-est du Mozambique, malgré l'insécurité croissante et des financements limités.

Cette aide représente une véritable bouffée d'oxygène pour des milliers de personnes menacées par de graves problèmes de faim et de malnutrition à Cabo Delgado. L'aide intervient également alors que les opérations humanitaires sont confrontées à un déficit de financement et que le nombre de personnes forcées de quitter leur foyer est passé à 565.000, selon le gouvernement du Mozambique.

Les 400.000 déplacés de Cabo Delgado et ds provinces voisines de Nampula et de Niassa ont ainsi reçu un panier alimentaire familial mensuel en nature. Il s'agit de 50 kilogrammes de céréales, 5 litres d'huile ainsi que 10 kilogrammes d'haricots secs et de lentilles. Le PAM fournit également une aide en espèces là où les marchés locaux fonctionnent, permettant ainsi aux familles de choisir leurs besoins de base à satisfaire, en échangeant d'un bon mensuel d'une valeur de 50 dollars.

Ce panier alimentaire assure au moins 80 % des besoins caloriques journaliers des familles déplacées et contribue à éviter que des personnes déjà traumatisées et vulnérables ne soient victimes d'exploitation ou n'aient recours à des mécanismes d'adaptation négatifs pour survivre.

« Il est incroyablement opportun d'unir nos efforts maintenant et de protéger la sécurité alimentaire et nutritionnelle et les moyens de subsistance des Mozambicains - hommes, femmes, adolescents et enfants - touchés par les attaques armées, le cyclone Kenneth et la pandémie Covid-19 », a déclaré la Représentante du PAM au Mozambique, Antonella D'Aprile.

Sans financement, le PAM sera contraint de réduire ou d'interrompre son aide

Les ressources du PAM sont mises à rude épreuve et l'agence onusienne pourraient être contrainte de réduire ou d'interrompre son aide alimentaire vitale aux personnes touchées par le conflit à Cabo Delgado, Nampula et Niassa au cours des trois prochains mois. « Les personnes déplacées sont particulièrement vulnérables à la propagation de Covid-19 », a alerté Mme D'Aprile.

Le PAM a actuellement besoin de plus de 10 millions de dollars par mois pour fournir une aide alimentaire à 500.000 déplacés et 250.000 personnes des communautés d'accueil. Pour assurer l'aide alimentaire humanitaire pour les 12 prochains mois, l'agence onusienne a ainsi besoin de plus de 130 millions de dollars, dont seulement près de 25 millions ont été obtenus à la fin du mois de décembre 2020.

Or sans un financement suffisant, l'approvisionnement alimentaire sera compromis. Cela soulève non seulement des inquiétudes quant à la sécurité alimentaire et aux risques sanitaires résultant de la malnutrition, mais pourrait également créer des tensions au sein des communautés d'accueil.

Mais si ces ressources sont disponibles et que l'accès humanitaire est accordé, le PAM est en mesure de fournir une assistance vitale à au moins 750.000 personnes déplacées et aux membres des communautés d'accueil chaque mois. « Des milliers d'enfants et d'adolescents qui ont perdu leurs parents et leur famille proche ont besoin de notre protection et de nos soins », a rappelé Mme D'Aprile.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X