Togo: Retour de la fièvre hémorragique à virus Lassa dans l'Atakora

La fièvre hémorragique à virus Lassa a-t-elle refait surface au Bénin ? Et oui, plusieurs cas suspects de la fièvre hémorragique Lassa ont été détectés dans plusieurs hôpitaux du département de l'Atakora.

L'information émane du directeur départemental de la santé, Jacob Namboni dans une interview accordée à l'Agence béninoise de presse (ABP) le mardi 05 janvier 2021.

Ces cas ont été détectés au dernier trimestre 2020 alors que le pays est déjà confronté à une autre pandémie. « Nous avons fait une feuille de route qui, en début de chaque année, notamment en prélude à la phase critique, que nous mettons en œuvre, à travers un paquet d'activités à l'endroit de la population », a-t-il informé.

Selon le responsable sanitaire, des cas de contamination à la fièvre hémorragique du virus Lassa sont observés lorsque des populations du Nigeria affluent vers l'Atacora. « Depuis maintenant près de six ans, à chaque fin d'année, lorsque nous constatons qu'il y a une affluence terrible de la population du Nigeria vers l'Atacora, il faut s'attendre les jours suivants à des cas de Lassa et c'est ça que nous avons commencé par enregistrer depuis le dernier trimestre de l'année, des cas suspects que nous prélevons aussitôt pour aller faire des analyses », explique le directeur en appelant toute la population à plus de vigilance.

« Si on a des parents qui reviennent d'un pays surtout comme le Nigeria, c'est de s'assurer, à travers le système santé, qu'ils ne viennent pas malades. Pour ceux qui reviennent malades, il faut les conduire dans un centre de santé le plus proche, il faut éviter également de manipuler les cadavres, mais informer le système de santé pour un enterrement digne et sécurisé », a conseillé Jacob Namboni selon comme rapporté par l'ABP.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.