Guinée: Médias - La HAC passe à la vitesse supérieure concernant les cartes professionnelles

C'est en présence des commissaires de la HAC, des présidents des associations de presse, des patrons de médias qu'une commission chargée de la délivrance des cartes professionnelles a été installée ce vendredi 8 janvier 2020.

Composée de 16 membres dont 5 venant de la HAC, 10 de la presse privée et un du ministère de la communication, cette commission aura comme première mission de veiller à la régularisation du métier de journalisme dans le pays.

« Nous voudrions que tous ceux qui exercent le métier de journalisme en Guinée postule. C'est selon les critères établis par la loi que les dossiers seront examinés », a déclaré Amadou Touré, président de la commission de la délivrance des cartes professionnelles.

Cette initiative qui rentre dans le cadre de la réforme du secteur médiatique en Guinée a été saluée par les responsables des associations de presse. Le président de l'AGUIPEL rassure leur collaboration avec la HAC pour la réussite de ce projet.

« J'exhorte les uns aux autres de faire le travail. Nous serons là pour accompagner la HAC pour l'identification des journalistes », rassure Amadou Tam Camara, président de la HAC.

Étendue sur toute l'étendue du territoire national, le cas des journalistes et techniciens de l'intérieur du pays se passera comme l'explique le président de la HAC.

« Tout l'enrôlement se fera sur place. La commission se rendra à l'intérieur du pays pour enrouler les journalistes et techniciens dans les différents médias », a indiqué Boubacar Yacine Diallo, président de la HAC.

Contrairement aux années précédentes, tout journaliste répondant aux critères de la HAC aura accès à sa carte professionnelle gratuitement. Dans les prochains jours, la Commission de la délivrance des cartes professionnelles est attendue dans les différents médias de la place pour le contrôle.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.