Egypte: Le respect des droits des citoyens est l'une des priorités de travail du ministère

Le ministre du Développement local, Mahmoud Chaarawy a affirmé, samedi 9 janvier 2021, que l'activation des unités des droits de l'homme dans les gouvernorats et le respect des droits des citoyens constituait une priorité absolue pour le travail du ministère, et s'inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre des directives du Président Abdel Fattah Al-Sissi et du Premier ministre visant à prêter attention aux citoyens.

Dans un communiqué, M. Chaarawy a indiqué que l'objectif de ces unités est de fournir les moyens nécessaires aux citoyens pour qu'ils jouissent pleinement de leurs droits sociaux, culturels et économiques, et de fournir tous les services humanitaires dans les domaines de la santé, de l'enseignement, des droits des enfants et des femme.

Il a souligné que l'unité des droits de l'homme du ministère, qui a été créée le 30 juin 2018, suit les unités dans les gouvernorats et le système pour y travailler et former leurs travailleurs, afin d'améliorer le niveau des services fournis, ajoutant que le Centre de formation au développement local de Saqqara organisera, cette semaine, un stage de formation pour développer les compétences des chefs d'unités des droits de l'homme, de leurs adjoints et de leurs assistants.

Le contenu du programme de formation comprend des cours et des ateliers préparés en coordination avec des experts et spécialistes du Conseil national des droits de l'homme et des secteurs concernés par le ministère, a-t-il précisé.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.