Afrique: Wang Yi, ministre chinois des affaires étrangères en tournéee en Afrique - «La coopération sino-africaine est devenue pionnière en matière de coopération internationale»

On January 11, 2017, President Muhammadu Buhari of Nigeria met with Foreign Minister Wang Yi at the Presidential Palace in Abuja.

«La coopération sino-africaine est devenue pionnière en matière de coopération internationale avec l'Afrique, encourageant d'autres pays à accorder plus d'attention à l'Afrique et à y accroître leurs investissements». Ce sont les propos du ministre chinois des Affaires Etrangères, Wang Yi qui a entamé, depuis le 4 janvier dernier, une visite au Nigéria, en République démocratique du Congo, au Bostwana, en Tanzanie et aux Seychelles.

Selon le communiqué parvenu à notre rédaction hier, vendredi 8 janvier, la tournée qui prend fin ce samedi 9 janvier, a été une occasion pour Wang Yi de magnifier «la coopération mutuellement bénéfique» entre l'Afrique et la Chine. «L'Afrique est une grande scène de coopération internationale, pas un lieu de compétition entre grandes puissances», a déclaré mardi le conseil d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi. Lors de sa rencontre avec son homologue nigérian, Geoffrey Onyeama, Wang Yi a fait savoir que «l'amitié sino-africaine avait résisté à l'épreuve du temps et qu'elle était encore plus forte qu'auparavant». Wang Yi a tenu à préciser que «la Chine n'attachait aucune condition politique à son aide à l'Afrique».

Revenant sur la coopération entre la Chine et l'Afrique, Wang Yi a déclaré que «le volume du commerce sino-africain et celui des investissements chinois en Afrique ont été respectivement multipliés par 20 et 100 depuis la création du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) il y a vingt ans». Le ministre chinois des Affaires Etrangères a également fait le bilan des réalisations faites par son pays. «La Chine a construit en Afrique plus de 6.000km de voies ferrées et de routes respectivement, près de 20 ports et plus de 80 centrales électriques, ainsi que plus de 130 infrastructures médicales, 45 stades et plus de 170 écoles.

En outre, elle a envoyé 21.000 personnels de santé dans 48 pays africains, y soignant environ 220 millions de patients», a indiqué Wang Yi. Et de poursuivre, «la communauté internationale a une responsabilité partagée de soutenir le développement de l'Afrique». Ce, dans le respect de la souveraineté du continent et en l'écoutant, a-t-il ajouté. Wang Yi a aussi indiqué que la Chine continuera de «respecter les principes de sincérité, de résultats concrets, d'amitié et de bonne foi».

A La Une: Afrique

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.